Philae va atterrir sur le noyau d’une comète

La sonde spatiale Rosetta s'apprête à larguer le petit robot Philae. Après sept heures de chute libre, il devrait se poser sur le noyau d'une comète. Une première historique.

0
1053
Le petit robot Philae s'apprête à atterrir sur le noyau d'une comète. ©ShutterStock

C’est un grand jour pour l’histoire de l’astronomie. Le petit robot Philae, passager de la sonde spatiale Rosetta depuis plus de dix ans, va tenter aujourd’hui le premier atterrissage de tous les temps sur le noyau d’une comète.

Cette nuit, les scientifiques ont mené les dernières vérifications pour s’assurer que la sonde sera en mesure de larguer Philae sur la bonne trajectoire de descente vers la comète Tchourioumov-Guérassimenko, surnommée “Tchouri” par la communauté scientifique.

Cette prouesse technique, qui se déroulera à 511 millions de kilomètres de la Terre, est prévue à 8h35 GMT (9h35 en France), mais la confirmation du bon déroulement des événements n’aura lieu que vingt-huit minutes plus tard, compte tenu du délai de transmission du signal radio émis par Rosetta.

Un timing très important

Les astronomes en charge de la mission Rosetta expliquent que la séparation entre Philae et la sonde doit avoir lieu “au bon moment, à la bonne position dans l’espace, à la bonne altitude et à la bonne vitesse”. “La moindre petite erreur se traduirait par une erreur significative sur la position à la surface” de la comète, redoutent les scientifiques.

Après la séparation des deux engins, Philae fera une chute libre de 20 kilomètres pour rejoindre sa cible. Un trajet qui devrait durer environ sept heures. Rendez-vous aux alentours de 17h (heure française) pour savoir si le petit robot a accompli sa mission.

Mathilde Bourge