1 er juillet : Le changement c’est maintenant

Comme tous les ans en France, les projets de loi et lois votés dans l’année entrent en vigueur au début du second semestre de l’année. Chaque premier juillet apporte son lot de changements. Voici le point sur les principales évolutions.

0
1351
Ce 1er juillet marque également la fin des vignettes de couleur sur les boîtes des médicaments. ©ShutterStock

Ce mardi 1er juillet marque l’entrée en vigueur de nouvelles lois ou réformes. Comme chaque année en France, le second semestre est synonyme de changements et d’évolutions dans les textes de loi. Téléphonie, chômage, argent et permis de conduire, le point sur tout ce qui évolue dès aujourd’hui.

Téléphonie et Internet :

Les appels à l’étranger seront moins chers, avec une baisse du coût de 20 %. À partir du 1er juillet, les tarifs dits de « roaming » – frais que facturent les opérateurs de téléphonie mobile lors de l’utilisation d’un autre réseau à l’étranger – baisseront, et ce à l’initiative de la Commission Européenne.

À côté de cela, les fournisseurs d’accès à internet ont désormais l’obligation de fournir à leurs futurs clients des informations sur l’accessibilité de certains services (réception chaine de TV, service de vidéos à la demande) ainsi que l’obligation d’informer le consommateur sur ses droits (résiliations, frais, pénalités, etc.). Et bonne nouvelle, le Wifi devient enfin gratuit dans les aéroports de Paris.

Santé et Famille:

Ce 1er juillet marque également la fin des vignettes de couleur sur les boîtes des médicaments. Cette vignette, qui était une exception française, indiquait le prix et le taux de remboursement des médicaments pris en charge par la Sécurité Sociale. Désormais, le pharmacien scannera un code, et toutes les informations seront indiquées sur l’ordonnance et la facture.

Le congé parental sera également partagé. Un couple avec un seul enfant pourra bénéficier d’un congé d’un an, avec le complément libre choix d’activité versé par la CAF, si et seulement si, le parent qui a pris congé les six premiers mois laisse la place au second parent les six mois suivants.

Enfin, 20 départements appliquent à partir de ce mardi, une garantie pour les pensions alimentaires non-payées. Les parents concernés par un impayé alimentaire bénéficieront d’un accompagnement renforcé de la CAF (ou de la MSA) afin de compenser la perte de revenu.

Argent et Travail :

Dans le monde de l’entreprise, le temps de travail partiel sera dorénavant de 24 heures hebdomadaires minimum, avec quelques dérogations accordées pour les jeunes de moins de 26 ans ou encore les employés à domicile et les intérimaires. Cette loi a pour but de lutter contre la précarité des 4 millions de salariés concernés.

On comptera également sur une revalorisation de l’allocation chômage : l’allocation minimale et la part fixe de l’allocation d’aide au retour de l’emploi seront revalorisées de 0,7 %. Plus d’un million de chômeurs indemnisés sont concernés par cette évolution.

Automobile :

En bref, les dépannages seront plus chers sur les autoroutes et les voies express avec un coût moyen s’élevant désormais à 122,84 euros pour un véhicule de moins de 3,5 tonnes, et une majoration de 50 % pour une intervention entre 18 heures et 8 heures ainsi que les samedis, dimanches et jours fériés.

Enfin, et pas des moindres, les retraités de la police et de la gendarmerie pourront surveiller les examens du code. Cette réforme a pour objectif de permettre aux inspecteurs de se concentrer sur l’examen de conduite et de réduire ainsi les délais de passage du permis de 90 jours à 45 jours entre deux examens de conduites pour les candidats recalés.

Laurie Ferrère