10 % des conducteurs se sont déjà endormis au volant

Selon une enquête nationale parue ce mardi 25 mars, un conducteur sur dix se serait déjà endormi au volant au moins une fois cette année en allant au travail.

0
1746
Dans la plupart des cas, les sondés somnolant au volant affirment se réveiller juste à temps pour éviter l'accident. - crédit photo : StarsStudio ©ThinkStock

D’après un rapport diffusé en avril 2013 par l’association 40 millions d’automobilistes, la somnolence au volant tuerait chaque année 800 personnes en France. Malgré les recommandations des autorités, le manque de sommeil n’empêche pas les Français de prendre leur voiture. Selon une enquête Opinionway publié ce mardi 25 mars et réalisée par l’Institut national du sommeil et de la vigilance (InSV) en partenariat avec la Mutuelle générale de l’éducation nationale (MGEN), un conducteur sur dix se serait déjà endormi au volant depuis le début de l’année en se rendant au travail. Heureusement, dans la plupart des cas, il se réveillerait juste à temps pour éviter l’accident.

Somnolence au volant : 36 % des sondés dorment moins de six heures par nuit

Près d’un millier d’adultes (artisans, salariés, professions libérales, etc.) représentatifs de le population ont été interrogés dans le cadre de cette étude. Les plus touchés par la somnolence au volant seraient les 18-24 ans. 18 % d’entre eux avouent avoir fermé les yeux en conduisant au moins une fois dans l’année. La cause du mal est simple : les Français ne dorment pas assez. En semaine, la majorité des actifs dort en moyenne sept à huit heures par nuit mais ils sont 36 % à dormir moins de six heures. Une durée « bien en deçà du temps de sommeil recommandé pour éviter des troubles de santé », note le professeur Damien Léger, président de l’InSV.

90 % des sondés se levant en semaine à 7 heures ou plus tôt expliquent que la grasse matinée (réveil à 9 heures) leur permet de compenser le manque de sommeil accumulé. Par ailleurs, 39 % des actifs déclarent que les transports en commun ou le covoiturage représente une bonne occasion de faire une petite sieste (23 minutes en moyenne) sur le chemin de l’aller ou du retour.

Sur le même thème :

Lire aussi : Voiture – de la lumière bleue pour rester éveillé !

Lire aussi : Attention au Stilnox, un somnifère dont l’effet perdure

Damien Rigat