11 fausses pharmacies en ligne visées par une plainte

L'Ordre national des pharmaciens vient de porter plainte contre 11 sites de vente de médicaments en ligne. Autorisé le 12 juillet dernier, ce commerce voit donc déjà ses premières arnaques.

0
1186
L'Ordre national des pharmacies a déposé plainte contre 11 pharmacies en ligne. ©ThinkStock

À peine autorisée, la vente de médicaments en ligne connaît ses premières fraudes. Selon l’Ordre national des pharmaciens, 11 sites proposent ce service sans avoir obtenu les autorisations nécessaires pour pratiquer un tel commerce.

Pharmacies en ligne : de faux sites bien imités

Pour être en règle, il faut être adossé à une officine en dur. Les fausses pharmacies pointées du doigt seraient belges, voire russes, ce qui rend difficile toute vérification.

L’Ordre des pharmaciens a alerté le ministère de la Santé : ces sites ont tout pour faire croire qu’il s’agit de sites français dûment autorisés. Difficile pour le client de faire la différence : la couleur, la langue, les logos et les noms de domaine choisis font illusion.

Prudence face à la vente de médicaments en ligne

Le Conseil d’État avait rappelé à l’ordre l’Autorité de la concurrence et demandé à la ministre de la Santé, Marisol Touraine, d’élargir la liste des produits autorisés à tous les médicaments ne nécessitant aucune prescription.

> Lire aussi : Médicaments : bientôt en vente en grande surface ? 

Charlotte Loisy