20 % des fumeuses continuent pendant la grossesse

D'après une étude de l'Inpes, une femme sur cinq continue de fumer pendant sa grossesse. Pour diminuer cette proportion, Marisol Touraine souhaite imposer un pictogramme sur les paquets de cigarettes.

0
1713
D'après une étude de l'Inpes, une femme sur cinq continue de fumer pendant sa grossesse. ©ShutterStock

Être enceinte signifie renoncer à pas mal de plaisirs pendant neuf mois. Les fromages au lait cru, la charcuterie, les sushis et bien sûr, l’alcool et le tabac. Cependant, près d’une femme sur cinq continuerait à fumer tout au long de sa grossesse. Une situation qui préoccupe Marisol Touraine, qui souhaite imposer un pictogramme d’interdit sur les paquets de cigarettes.

Un pictogramme « interdit aux femmes enceintes » sur les paquets

Malgré les risques élevés du tabagisme sur le fœtus – prématurité ou retard de croissance par exemple – 17,8 % des femmes enceintes fument toujours au troisième trimestre de leur grossesse. Cependant, l’Institut national de prévention et d’éducation pour la santé (Inpes), qui révèle ces chiffres, ne précise pas combien de cigarettes sont consommées par jour. De son côté, l’Inserm explique que depuis les années 1970, environ 40 % des fumeuses habituelles continuent de consommer alors qu’elles sont enceintes, tout en réduisant significativement le nombre de cigarettes allumées.

« La France est le pays en Europe où les femmes enceintes fument le plus », a souligné mardi Marisol Touraine lors d’une conférence de presse, bien décidée à imposer un pictogramme « femmes enceintes » sur les paquets de cigarettes, afin de « sensibiliser les femmes aux dangers du tabac pendant leur grossesse ». Il devrait être obligatoire à partir du mois d’août.

Mathilde Bourge