2015 : Retour vers le futur 2 a-t-il vu juste ?

En 1989, les scénaristes de Retour vers le futur 2 imaginaient le monde en 2015. Vêtements intelligents, skates volants... Le point sur ce qui existe aujourd'hui, ou pas.

0
1631
Retour vers le futur 2 imaginaient le monde en 2015. ©DR

Retour vers le futur 2, sorti en 1989, imaginait le monde vingt-cinq ans plus tard, soit en 2015. Lors de ce nouveau voyage temporel, Marty McFly et son ami Emmet « Doc » Brown découvraient les voitures volantes ou encore des aliments révolutionnaires. Si le film de l’époque était quelque peu optimiste sur l’évolution technologique du XXIème siècle, les scénaristes n’avaient pas complètement tort sur tout.

Les voitures volantes

Certes, les rues (ou plutôt les airs) ne sont pas encombrées de voitures volantes comme dans le deuxième volet de Retour vers le futur. Cependant, des sociétés ont bel et bien développé le concept. Une entreprise française, Vaylon, a même fait sensation fin 2014 en présentant son prototype Pégase, dont la commercialisation pourrait être prévue pour le courant de l’année.

Le skateboard volant

Décidément, Marty McFly et ses amis étaient obsédés par les technologies volantes. Après avoir inventé le skateboard en cassant une trottinette dans le premier volet, le jeune homme découvrait l’hoverboard en 2015, soit une planche volante. Aujourd’hui, ce genre de prototype est loin d’être populaire puisque seul le célèbre Tony Hawk a pu tester le tout premier skateboard volant.

Les vêtements intelligents

Dans Retour vers le futur 2, Marty tombe dans une mare. Miracle, à sa sortie de l’eau, son blouson se sèche automatiquement… Si ce vêtement révolutionnaire n’existe toujours pas, on ne peut pas en dire autant des fameuses Nike à laçage automatique. En février dernier, la marque évoquait la possibilité d’une commercialisation de ces sneakers dès… 2015 !

Les pizzas déshydratées

Dans le film, la famille McFly déguste une pizza déshydratée qui, après son passage express au micro-onde, prend une taille normale. Cependant, à part pour les astronautes, la nourriture lyophilisée n’est pas la norme en 2015. En revanche, côté pizzas, une première révolution a bien eu lieu grâce à l’imprimante 3D capable de fabriquer de la vraie nourriture.

Les publicités en hologramme

Aujourd’hui, la pub animée n’est plus réservée à la télévision. Les Franciliens ont d’ailleurs pu observer quelques spots vidéo dans les couloirs du métro parisien. Cependant, les personnages ne sortent pas (encore) du cadre pour nous interpeller.

Les jeux vidéo contrôlés par l’esprit

Dans le film de 1989, Marty se fait ridiculiser au Wild Gunmam par un jeune garçon (joué par Elijah Wood, la prochaine fois vous y ferez attention). En réalité, le héros ne maîtrise pas la console du futur, contrôlée par la pensée. Aujourd’hui, la Kinect ou la Wii nous permettent de jouer sans manettes, mais toujours pas avec l’esprit.

La 3D et la vidéoconférence

Concernant la 3D, Retour vers le futur 2 avait totalement vu juste. Les films sont de plus en plus nombreux à sortir en 2D et 3D sur les écrans de cinéma.

Enfin, les scénaristes avaient également tout bon pour la vidéoconférence. Dans le long-métrage, Marty se fait renvoyer par son boss via écrans interposés, comparables à nos systèmes tels que Skype ou Facetime.

Mathilde Bourge