53% des Français dépenseront moins pendant les soldes d’été

Les soldes d’été vont débuter le 27 juin, mais c’est plus de la moitié des Français qui envisagent déjà de dépenser moins que l’année dernière à cette période.

0
2632
53% des Français dépenseront moins pendant les soldes d'été ©ThinkStock

Alors que les températures actuelles se sont révélées défavorables à la consommation en habillement, les soldes d’été approchent. Néanmoins, cela ne devrait pas marquer une reprise de la croissance dans cette activité. En effet selon un sondage réalisé par Harris Interactive et publié ce lundi 11 juin, c’est déjà plus de la moitié des Français qui prévoient de dépenser moins cette année lors des soldes d’été.

Le sondage réalisé par Harris Interactive, pour le site de vente en ligne Sarenza, révèle que 53% des Français envisagent de dépenser moins d’argent cette année lors des soldes qui débuteront le 27 juin. Le début des soldes ne sera donc pas forcément synonyme de reprise de l’activité pour les commerçants. D’ailleurs, 13% des sondés déclarent ne pas se sentir concernés par les soldes cette année.

Ceux qui ont prévu de dépenser moins lors des soldes d’été sont surtout des adultes et des hommes. En effet, d’après le sondage publié, 62% des plus de 50 ans sondés ainsi que 58% des hommes sondés ont décidé de dépenser moins que l’année passée lors des soldes.

Les soldes d’été restent plébiscitées par les 15-24 ans

En contrepartie, 47% des sondés déclarent avoir l’intention de dépenser plus cette année. Il s’agit en majorité des jeunes, pour qui les soldes sont souvent l’opportunité de se faire plaisir en refaisant sa garde-robe. En effet, le sondage Harris Interactive dévoile que 63% des 15-24 ans sont prêts à dépenser plus lors des soldes d’été 2012.

« L’arrivée des soldes d’été pourrait être le signe déclencheur d’une rupture dans le pessimisme ambiant, d’une parenthèse nécessaire avant de reparler d’austérité », souligne le sociologue Gérard Mermet, directeur du cabinet de conseil Francoscopie, qui a analysé les résultats de ce sondage pour le compte de Sarenza.

Mais les soldes devraient se traduire, d’après Gérard Mermet, par « la mise en oeuvre de stratégies d’adaptation diverfisiées». Il cite notamment le «low cost», l’achat d’occasion et les achats groupés.

Maëla Priolet