600 grammes de cocaïne dans son estomac

Un homme tout juste revenu d'Amérique du Sud s'est rendu à l'hôpital pour des douleurs abdominales. En l'opérant, son chirurgien a découvert 600 grammes de boulettes de cocaïne dans son estomac.

0
1854
L'homme, qui avait 600 grammes de cocaïne dans l'estomac, revenait tout juste d'Amérique Latine ©ThinkStock

Un chirurgien du Creusot (Saône-et-Loire) a fait une découverte bien insolite en opérant l’un de ses patients. Ce dernier, qui se plaignait de douleurs abdominales, hébergeait dans son ventre pas moins de 600 grammes de boulettes de cocaïne, selon le parquet de Chalon-sur-Saône.

L’homme, dont l’identité n’a pas été révélée, s’était présenté aux urgences de l’Hôtel-Dieu au Creusot pour des douleurs intenses. En découvrant toute cette drogue, le personnel médical a immédiatement prévenu la police. A son réveil, le patient, originaire de Saône-et-Loire a finalement reconnu qu’il revenait tout juste d’Amérique du Sud et avait ingéré des sachets de cocaïne pour les ramener clandestinement en France. Mardi 11 mars, l’homme était toujours hospitalisé.

Un faux ventre de femme enceinte pour dissimuler de la cocaïne

Les passeurs de drogue ne manquent jamais d’imagination. En septembre dernier, une jeune canadienne a été arrêtée à l’aéroport de Bogota (Colombie), alors qu’elle s’apprêtait à embarqué pour un vol de Air Canada. Tabitha Leah Ritchie, qui affichait un joli ventre rond de femme enceinte, tentait en réalité de faire passer deux kilos de cocaïne dans un faux ventre en latex. Un douanier s’est rendu compte de la supercherie lors d’une fouille de contrôle, constatant que le bedon de la jeune femme était anormalement dur et froid.

Les autorités de Colombie, premier pays producteur de cocaïne avec le Pérou, interpellent régulièrement des « mules », qui cherchent à acheminer de la drogue vers les Etats-Unis, le Mexique, l’Espagne ou encore la Thaïlande. Ces personnes, qui sont payés pour passer de la drogue, absorbent de nombreuses capsules, au péril de leur vie.

Sur le même thème :

Lire aussi : 12 grammes de cocaïne dans un cake Carrefour

Lire aussi : Une fourchette dans l’estomac, retirée dix ans plus tard

Lire aussi : Un chirurgien écrit ses initiales sur le foie d’un patient

Maxime Quéma