78 % des Français redoutent la dépendance

Selon un sondage BVA, près de huit Français sur dix auraient peur de devenir dépendants. Pour la majorité des sondés, le financement de la prise en charge du vieillissement devrait être assuré par la Sécurité sociale.

0
11620
Près d'un sondé sur deux (48 %) déclare avoir peur de devoir s'occuper d'un proche devenu dépendant. - crédit photo : Pressmaster ©ShutterStock

Selon une enquête BVA réalisée pour Orange Healthcare et la mutuelle nationale des hospitaliers et des personnels de santé (MNH), 78 % des Français craindraient de devenir, un jour, dépendants. La moitié des personnes interrogées (48 %) a d’ailleurs admis avoir peur de devoir s’occuper d’un proche touché par la dépendance (AFP).

Dépendance : les Français se sentent concernés

La plupart des Français (63 %) se sentent personnellement concernés par la dépendance et la prise en charge du vieillissement. 94 % des sondés jugent importants les problèmes liés au suivi de certaines maladies chroniques comme Alzheimer ou les pathologies cardiovasculaires. Pour 44 % des Français mobilisés dans le cadre de cette étude, le financement de la prise en charge du vieillissement devrait être assuré par les caisses de retraites. 36 % citent l’État, 35 % les caisses d’assurance maladie.

Un projet de loi sur l’autonomie des personnes âgés

Dernièrement, le gouvernement a présenté un projet de loi relatif à l’autonomie des personnes âgés. Il devrait être financé par l’argent (645 millions d’euros) issu de la Casa, une taxe sur les pensions des retraités imposables, mise en place en 2013. Pour une grande partie des sondés (49 %), ce projet de loi devrait se concentrer sur l’accompagnement de la perte d’autonomie. 33 % des Français souhaiteraient plutôt que le gouvernement se focalise sur l’adaptation de la société au vieillissement.

Ce sondage a été réalisé en ligne du 3 au 21 mars 2014 auprès de 236 « leaders d’opinion » issus des secteurs politique, économique et médiatique et du 17 au 23 avril 2014 auprès de 1 390 personnes, dont 407 personnes âgées et 448 aidants.

Sur le même thème :

Lire aussi : Lecture et sommeil préservent la santé mentale des seniors

Lire aussi : Trop de seniors prennent mal leurs médicaments

Damien Rigat