A 16 ans, elle invente une potion anti-vieillissement

Une Canadienne de 16 ans remporte un concours national de biotechnologie, pour avoir mis au point une substance prometteuse dans la lutte contre le vieillissement. Sa découverte pourrait ouvrir les portes d’un marché estimé à 250 millions de dollars !

0
3405
A 16 ans, elle invente une potion anti-vieillissement ©ThinkStock

L’élixir de jeunesse existe peut-être et il viendrait d’être inventé par Janelle Tam, une lycéenne canadienne. À tout juste 16 ans, cette scientifique en herbe a remporté, mardi, le premier prix, en plus d’un chèque de 5 000 dollars, de l’édition 2012 du Sanofi BioGENEius Challenge, pour avoir mis au point une substance anti-vieillissement à partir de particules présentes dans le bois. Sa découverte a été reconnue et validée par le prestigieux jury du concours de biotechnologie, composé de chercheurs du Conseil national de recherches au Canada.

La jeune fille, arrivée de Singapour il y a cinq ans, a utilisé des particules NCC (nano-cellulose cristalline) que l’on trouve dans les arbres. En les couplant chimiquement avec des nano-particules de carbone, appelées « buckminsterfullerènes », elle a obtenu une substance antioxydante puissante, potentiellement supérieure aux vitamines C ou E. Cette « potion », qui neutralise les radicaux libres responsables du vieillissement, pourrait être utilisée à terme pour améliorer la santé de l’être humain.

Une découverte à 250 millions de dollars

Autre avantage de la particule NCC : son utilisation est illimitée puisqu’elle se renouvelle sans cesse dans les arbres ! Pas plus grande qu’un millième de cheveu humain, elle serait plus forte que l’acier, mais « souple, durable et ultra-légère », a indiqué la jeune chercheuse. Les experts lui prédisent un grand avenir. L’institut national de recherche sur les forêts FPInnovations assure même que son marché pourrait représenter 250 millions de dollars dans les dix années à venir. Une première usine exploitant la NCC a déjà ouvert ses portes en janvier dernier au Québec. On imagine que Janelle y a déjà un poste assuré !

Julie Toury