À Dubaï, perdez du poids pour gagner de l’or !

À Dubaï, perdre des kilos peut rapporter gros. La municipalité offrira de l’or aux habitants qui perdront le plus de poids d’ici le 16 août. En pleine période de ramadan, les médecins s’inquiètent d’éventuelles dérives alimentaires…

0
3114
Les habitants de Dubaï qui perdront plus de 2 kilos d'ici le 16 août se verront offrir leur "pesant d'or" ! ©ThinkStock

Dubaï veut mettre ses habitants au régime pendant ce mois de ramadan. Et pour les motiver, une belle carotte : ceux qui perdront le plus de kilos se verront récompenser… en pièces d’or ! L’information, rapportée par The National, le journal des Émirats arabes unis, inquiète les médecins qui redoutent l’emploi de méthodes malsaines pour mincir à tout prix et se remplir les poches.

Les règles du « jeu ». Vendredi, les candidats devront aller se faire peser dans un parc public afin que soit enregistré leur poids de départ. Ils auront ensuite un mois pour perdre leurs kilos, sachant qu’à Dubaï, nous sommes en pleine période de jeûne. Des nutritionnistes seront mis à leur disposition pour les conseiller. Première recommandation : éviter de se « goinfrer » toute la nuit sous prétexte qu’on n’a rien mangé ou bu de la journée.

> Lire aussi : Comment faire le ramadan quand on vit dans pays où le soleil ne se couche pas ? 

Régime géant à Dubaï : 54 000 dollars à se partager

Rendez-vous le 16 août pour la pesée finale. Toutes les personnes qui auront perdu au moins 2 kilos recevront « leur pesant d’or », indique la municipalité. Un tirage au sort sera organisé : les trois premiers gagnants recevront une pièce d’une valeur de 20 000 dirhams (5 400 dollars), les autres se partageront des récompenses d’une valeur globale de 200 000 dirhams (54 000 dollars).

Hussain Lootah, le directeur général de la municipalité de Dubaï, cité dans le journal, espère bien que ce concours aidera à réduire le taux d’obésité, et, par conséquent, freiner la vague de diabète dans la ville émiratie. Aux Émirats arabes unis, un tiers des adultes sont considérés comme obèses.

> Lire aussi : Non, les Américains ne sont pas les plus gros du monde !  

Thomas Levy