Advil : le retrait du lot est-il inquiétant ?

L’Afssaps a ordonné le retrait d’un lot de la solution Advil, commercialisée par les laboratoires Pfizer, comme nous vous l’indiquions hier. Faisant partie des médicaments de base de tout parent, faut-il raisonnablement s’inquiéter pour nos enfants ?

0
15291

Un vent de panique souffle dans les foyers de jeunes parents depuis que le retrait d’un lot de fabrication du médicament Advil a été demandé par l’Afssaps (Agence Française de Sécurité sanitaire des produits de santé). C’est que ce médicament fait partie des basiques utilisés par tout parent quand son enfant a de la fièvre, au côté du Doliprane. Forcément, l’annonce a de quoi refroidir.

Faut-il vraiment s’inquiéter du retrait du lot d’Advil ?

Inutile de courir de chez votre pédiatre : le retrait du lot de la solution Advil est basé sur un principe de précaution. Il a été découvert des particules dans un des flacons de ce lot, dont il n’a pas été prouvé par ailleurs que celles-ci sont nocives pour nos enfants. L’Afssasps, « au cas où », a donc pris les devants dès que le flacon étrange a été détecté et a procédé au rappel de tous les produits mis en circulation.
L’agence avait été sévèrement critiquée dans la polémique au sujet du Mediator pour ne pas avoir été plus réactive dans la demande de retrait du médicament. Aujourd’hui, il n’y a plus de place à un nouveau scandale et au doute : dès qu’il y a suspicion d’un lot de médicaments qui semblerait ne pas être conforme à la composition initiale, on le retire du marché.
Des tests plus poussés vont être menés sur le flacon incriminé pour déterminer quelle est la nature des particules découvertes. En attendant, ne cédez pas à la panique : rapportez le flacon d’Advil s’il correspond bien au lot indiqué et respirez !

Voir le détail du rappel de produit concernant le lot d’Advil des laboratoires Pfizer.

Elénore Verdy