Air France veut regrouper ses filiales régionales

Demain, jeudi 24 mai, aura lieu le comité central d’entreprises. L’occasion pour Air France de présenter ses projets visant à redresser l’économie de la compagnie.

0
1584

En début de semaine, la presse dénonçait l’intention d’Air France de supprimer environ 5 000 postes d’ici 2015. Une information largement démentie par le porte-parole de la compagnie aérienne dès lundi dernier.

Alors qu’aura lieu demain, jeudi 24 mai, le comité central d’entreprises, Air France devrait présenter ses projets concernant la réalisation de deux milliards d’économie d’ici 2015, grâce au plan « Transform 2015 ».

Rassemblement des filiales Air France

Les filiales régionales de la compagnie, Britair, Regional et Airline devraient être regroupées en une seule et même entité. Son capital serait ouvert à un investisseur ayant les moyens de redresser l’activité moyen-courrier d’Air France.

L’objectif serait également d’en faire une filiale plus autonome d’Air France selon la tribune.fr.

Cependant, « les trois opérateurs conserveraient leur propre certificat de transport aérien (CTA) » selon le site. Si le projet aboutit, il « donnerait naissance à une compagnie qui pèserait un milliard d’euros de chiffre d’affaires pour une flotte d’une centaine d’avions et 3 500 salariés ».

Air France compte également faire passer la flotte de sa filiale low cost Transavia France à une vingtaine de monocouloirs Boeing 737 d’ici 2015, contre huit actuellement.

Les pourparlers entre les représentants d’Air France et KLM devraient s’achever d’ici fin juin, à la signature de nouveaux accords collectifs.

Mathilde Bourge