Alimentation: la chasse aux trop

De 1968, où il était «interdit d’interdire», à aujourd’hui où peu d’actes échappent aux sanctions (pour notre plus grand bien…), les écarts semblent se payer de plus en plus cher. Nouvelle cible, notre alimentation. Les politiques s'inquiètent désormais de ce que nous avons dans notre assiette...

0
7963