Allergie au pollen : la France en alerte rouge

Le risque d’allergie au pollen de graminées est déclaré élevé sur l’ensemble de la France, à l’exception de quatre départements. Sortez vos mouchoirs !

0
2970
10 % à 20 % des Français sont allergiques au pollen. ©ThinkStock

Semaine cauchemardesque pour les allergiques. La teneur de l’air en pollen de graminées est en train d’exploser, selon le dernier bulletin du Réseau national de surveillance aérobiologique (RNSA), à tel point qu’une alerte rouge a été lancée sur l’ensemble du territoire. Les 77 capteurs disposés en France ont permis de définir un risque « élevé » dans tous les départements, excepté en Isère, dans le Var et l’Aube (risque « moyen »). Les habitants de Charente-Maritime sont les seuls épargnés cette semaine avec un risque « faible ».

Allergie au pollen : la météo en cause

Elle pèse sur le moral et joue aussi sur la pollinisation. La météo déplorable de ce début d’été – alternance de pluie et de soleil – a retardé de deux semaines la sortie du pollen de graminées. Résultat : au lieu de se terminer fin juin, comme les années précédentes, la saison des allergies s’étirera cette année jusqu’à mi-juillet.

Le seul moyen pour en finir avec ce pollen ? Qu’il pleuve pour de bon, pour le disperser ! Autre solution : tondre les pelouses, recommande le RNSA dans son bulletin, tout en précisant que cela ne suffira pas à écarter les risques. Les allergiques doivent donc prendre leur mal en patience… et leurs traitements.

> Lire aussi : Météo pourrie : brillez par votre culture G !

Les symptômes de l’allergie au pollen de graminées

L’allergie au pollen, qui touche 10 à 20 % de la population française, se manifeste généralement sous forme d’un rhume (nez qui coule, yeux qui piquent, toux…) qui dure, qui dure… c’est le fameux « rhume des foins » ! Dans les cas les plus sévères, ces allergies peuvent mener à des crises d’asthme, à des maux de tête et de la fatigue.

Malheureusement pour les personnes prédisposées, il est difficile d’échapper aux graminées qui se baladent dans l’air. Les graminées regroupent un très grand nombre d’herbes et de céréales que l’on trouve dans les prairies, les forêts, sur les rochers, les accotements de routes, l’eau et les fossés… autant dire, partout. 

Thomas Levy