Alzheimer : la caféine préserve la mémoire spatiale

La caféine serait un bon allié pour lutter contre la maladie d'Alzheimer. Elle empêcherait certaines mutations de la protéine Tau, responsable de nombreux déclins cognitifs.

0
1979
Les chercheurs poursuivent leurs travaux pour tenter d'identifier la cible moléculaire à l'origine des effets positives de la caféine sur le cerveau. - crédit photo : sergio_kumer ©ThinkStock

Voilà qui devrait vous encourager à prendre une pause kawa. Selon une étude de l’Institut de la santé et de la recherche médicale (Inserm) parue fin mars dans la revue Neurobiology of Aging, la caféine agirait sur la protéine Tau, à l’origine de nombreuses dégénérescences cognitives. Dans la maladie d’Alzheimer, par exemple, elle s’accumule dans les cellules nerveuses sur le déclin. On appelle ce phénomène la « tauopathie ».

Caféine : bientôt des essais cliniques sur des personnes atteintes d’Alzheimer

Des précédents travaux avaient mis en évidence le fait que la consommation de caféine ralentissait le déclin cognitif dû au vieillissement. C’est la première fois que des chercheurs établissent un lien avec les protéines Tau. Pour parvenir à ces résultats, l’équipe de l’Inserm a réalisé des tests sur des souris souffrant d’une neuro-dégénérescence liée à ces protéines. Les rongeurs ont reçu pendant dix mois l’équivalent de deux tasses de café par jour chez l’être humain. À la fin de l’expérience, les animaux ont présenté moins de déficits au niveau de leur mémoire spatiale. Bilan : une consommation régulière de caféine (environ 0,3 gramme par litre d’eau adsorbé) préviendrait le déclin de la mémoire.

Les souris traitées par la caféine « ont développé une pathologie moins importante du point de vue de la mémoire, des modifications de la protéine Tau, mais également de la neuro-inflammation », précise le Dr David Blum, l’un des auteurs de l’étude. Les chercheurs poursuivent leurs travaux pour tenter d’identifier la cible moléculaire à l’origine des effets positifs de la caféine sur le cerveau. Des essais cliniques sur des personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer sont par ailleurs envisagés.

Sur le même thème :

Lire aussi : Pour améliorer votre mémoire visuelle, buvez du café !

Lire aussi : Le café réduirait le risque de cancer de la gorge

Damien Rigat