Amazon : le Kindle Fire pourrait arriver en France le 27 mars

La rumeur de la commercialisation en France du Kindle Fire d’Amazon à partir de la semaine prochaine se fait de plus en plus persistante. Cette tablette concurrente de l’iPad est sortie depuis novembre dernier aux Etats-Unis où elle rencontre un énorme succès.

0
1695

L’information est à prendre avec des pincettes mais il se pourrait bien qu’Amazon lance son Kindle Fire la semaine prochaine en France. Plusieurs rédactions ont en effet récemment reçu une invitation de la part de l’entreprise de commerce électronique dans le but de « partager des informations concernant Amazon en France » le 27 mars. Pas de quoi pavoiser à première vue mais quand on sait que cette tactique avait déjà été utilisée en octobre dernier pour le lancement dans l’Hexagone de la première version du Kindle et du Kindle Store, on peut légitimement s’attendre à l’arrivée d’un nouvel appareil.

Une tablette tactile financièrement plus accessible que l’iPad

Même bien avant la révélation de cette mystérieuse invitation, le lancement de la dernière liseuse électronique du géant américain en France et dans le reste de l’Europe de l’Ouest faisait déjà l’objet de nombreuses rumeurs. Le Kindle Fire est en effet sorti aux Etats-Unis le 15 novembre 2011 et rencontre un énorme succès, en partie grâce ses fonctions qui ne se limitent pas qu’à la lecture de livres mais permettent également de consommer des vidéos, de la musique et de se connecter à internet via le wifi, le tout sur un écran couleur tactile et pour 199 dollars (146 euros). L’appareil est d’ailleurs considéré par de nombreux technophiles comme le concurrent le plus sérieux de l’iPad d’Apple. En parlant d’Apple, il se pourrait qu’Amazon ait attendu la sortie de l’iPad 3 le 16 mars dernier et la fin du battage médiatique l’accompagnant pour mettre en vente son produit star la version française de son site sans passer inaperçu.

Rendez-vous donc le 27 mars pour savoir si la rumeur est justifiée, ou s’il s’agit d’une nouvelle annonce bidon à la Burger King.

Adrien Guiset