Antibes : la prison pour les voleurs de yacht

Départ le port d’Antibes, arrivée la prison. Deux jeunes de 20 et 24 ans ont « empruntés » un yacht d’une valeur d’1,5 million d’euros pour faire l’aller et retour Antibes- Nice ce week-end. Jugés en comparution immédiate, ils ont écopé de peine de prison.

0
2312
Deux jeunes douaisiens ont été condamné à de la prison après avoir "emprunté" un yacht d'1,5 million d'euros ©ThinkStock

Un petit tour et puis s’en va… Ou pas. Deux jeunes hommes, originaires de Douai, ont « emprunté » un yacht dans la nuit de samedi à dimanche dans le port d’Antibes. Après être allés jusqu’à la Baie des anges de Nices, les acolytes sont rentrés à Antibes. Ils ont été accueillis par la capitainerie. Les deux hommes sont passés en comparution immédiate devant le tribunal de Grasse hier. Le plus jeune a écopé de 6 mois de prison avec sursis alors que son ami a été condamné à un an d’emprisonnement.

Aucune expérience de navigation pour les voleurs d’Antibes

La fine équipe avait du s’imaginer qu’une virée en mer serait une bonne idée pour les occuper. En manque de matériel, ils ont emprunté un yacht de 1,5 million d’euros. Ils se sont donc rendus au port d’Antibes et sont montés sans hésiter sur le yacht. Les témoins affirment avoir pensé que les deux jeunes hommes étaient des amis du propriétaire tant ils étaient décontractés. Et pourtant ils s’apprêtaient à partir en mer non seulement en volant un yacht mais en n’ayant, en plus, absolument aucune expérience de la navigation !

Ils voulaient juste prendre du bon temps à Antibes

Les deux jeunes hommes, chômeurs et fauchés, étaient descendus à Antibes pour s’amuser. Comme ils ne savaient pas où dormir vendredi soir, ils se sont naturellement installés sur le pont du Pharaon, yacht d’une valeur d’1,5 million d’euros. Après avoir visité la ville, samedi, les garçons ont eu envie de faire une virée en mer et ne se sont pas démontés. Grâce au mode d’emploi de la navigation de plaisance, les squatteurs ont réussi à sortir du port et à faire l’aller-retour Antibes-Nice. Le bateau n’aura été que légèrement éraflé lors des manœuvres pour rentrer au port.

Anne-Ségolène Brun