Après avoir coupé la file, Obama paye le resto à ceux qu’il a doublés

En déplacement au Texas, Barack Obama s'est rendu dans un restaurant très populaire d'Austin. Mais au lieu d'attendre son tour, le Président a doublé tout le monde. Une impolitesse qu'il a payée très cher.

0
1562
Barack Obama a payé 300 dollars de viande à une famille qu'il avait doublé au restaurant Franklin. ©DR

Personne n’aime se faire doubler dans une file d’attente. Même par Barack Obama. Mais de passage à Austin, au Texas, le président des Etats-Unis a su se faire pardonner. Après avoir grillé tout le monde chez Franklin’s, un populaire restaurant de viande où il faut parfois attendre deux heures, le chef du gouvernement américain a tout simplement payé l’addition de la famille qu’il avait doublée.

Une situation insolite dont ont bien profité Bruce Finstad et sa fille Faith, en commandant un kilo et demi de boeuf, un kilo de côtes, 250 grammes de saucisses et 250 grammes de dinde, pour un total de 300 dollars. “Attendez, combien de personnes en tout vous allez nourrir ?”, s’est amusé Barack Obama en découvrant le montant de l’addition. N’ayant pas assez de liquide sur lui, le Président a dû se résigner à sortir sa carte de crédit (personnelle ?) pour régler la note.

Obama a-t-il eu raison de couper la file ?

Dès le départ d’Obama, le restaurant a lancé un sondage pour demander à ses clients s’ils trouvaient normal que le chef du gouvernement coupe la file d’attente. Parmi les 200 personnes présentes, 145 ont jugé bon qu’il ne fasse pas la queue, contre 50 estimant qu’il aurait dû attendre son tour, comme tout le monde.

Après cette épisode original, le Président est parti vers Washington, concluant un déplacement de deux jours dans l’ouest du Colorado et l’est du Texas. Le voyage était notamment destiné à rencontrer de “vrais” Américains.

Mathilde Bourge