Autisme : un diurétique atténuerait les troubles

Des chercheurs français ont testé les effets d’un diurétique sur les enfants autistes. Leurs résultats montrent une nette amélioration des symptômes.

0
2012
Le bumétanide permettrait d’atténuer les symptômes de l'autisme ©ThinkStock

Voilà une piste inattendue dans la lutte contre l’autisme. Un diurétique, le bumétanide, permettrait d’atténuer les symptômes de cette maladie, ont révélé, mardi 11 décembre, Yehezkel Ben-Ari, fondateur et directeur honoraire Inserm de l’Institut de neurobiologie de la Méditerranée, et Eric Lemonnier, spécialiste de l’autisme du CHU de Brest, lors d’une conférence de presse.

Ce diurétique, utilisé depuis une dizaine d’années notamment pour traiter l’hypertension artérielle, permet de diminuer le taux de chlore dans les cellules. Or, dans certains cas de troubles du développement cérébral, comme l’épilepsie et probablement l’autisme, les neurones présentent justement un taux élevé de chlore. Ces chercheurs ont donc cherché à savoir si l’on pouvait faire baisser cette concentration chez les autistes, à l’aide du bumétanide.

Une soixantaine d’enfants atteints d’autisme, dont des cas d’Asperger, âgés de 3 à 11 ans, ont participé à l’essai. La moitié du groupe a reçu 1mg de bumétanide par jour, pendant trois mois, l’autre moitié, un placebo. Résultat : les trois quarts des patients réellement traités ont présenté une nette amélioration des symptômes de leur maladie.

Toutefois, les professeurs Ben-Ari et Lemonnier restent prudents et espèrent pouvoir mener une étude de plus grande ampleur afin d’en tirer des conclusions. Si leurs recherches aboutissent, le bumétanide pourrait bien obtenir une autorisation de mise sur le marché dans le traitement des symptômes de l’autisme.

Thomas Levy