Avion retardé : Lettre de réclamation

Votre avion a plusieurs heures de retard, ce qui a occasionné des frais supplémentaires ou vous a fait rater une correspondance.

0
5041
Avion retardé : Lettre de réclamation ©ThinkStock

Les textes La convention de Varsovie précise que toute clause de non-responsabilité pour cause de retard (article 19) est nulle. Toutefois, la compagnie peut préciser qu’elle ne garantit pas le respect des horaires. Elle se fonde sur les conditions météo ou de sécurité pour retarder l’avion. Cependant, en cas de retard important, vous pouvez exiger une indemnisation. Ce sera d’autant plus facile que vous pourrez présenter les justificatifs des surcoûts entraînés par ce retard : notes de taxi, d’hôtel, etc. Cela vaut aussi pour la SNCF : la jurisprudence rend régulièrement responsable la SNCF du non-respect de ses horaires. Ces services commerciaux peuvent vous indemniser sous forme de bons de réduction, ce qui constitue un bon compromis.

La lettre (recommandée avec AR) Monsieur, Le …, j’ai emprunté le vol n° …, au départ de … et à destination de … Ce vol qui devait partir le … à … (heure) a décollé à … Outre les désagréments créés par ce service défectueux, cette situation m’a obligé(e) à engager des frais supplémentaires : chambre d’hôtel, taxi à l’aller comme au retour. (Ou : Cette situation m’a fait rater ma correspondance. J’ai dû prendre un vol de ligne régulière, à destination de …, afin de rejoindre le groupe de mon voyage organisé.)J’évalue donc le préjudice issu de ce contretemps à … €. Je vous demande de m’indemniser en prenant en charge l’ensemble de ces frais et vous mets en demeure de me rembourser sous huitaine.

La rédaction