Avoir un chien réduit les risques de maladies cardio-vasculaires, de cholestérol et de diabète

Selon des scientifiques américains, avoir un animal de compagnie, surtout un chien, réduit le risque de maladies cardio-vasculaires, d’hypertension et de cholestérol.

0
2113
Les propriétaires d'animaux de compagnie font plus d'exercices physiques que les autres : cela réduit le risque de cholestérol, diabète et maladies cardiovasculaires. ©ThinkStock

Le chien n’est pas seulement le meilleur ami de l’homme, il est aussi son coach sportif. Dirigée par le professeur Glenn N.Levine du Baylor College of Medicine à Houston, une équipe de scientifiques a étudié les données médicales de 5 200 adultes durant plusieurs années. Elle a conclu que les propriétaires d’animaux de compagnie, et plus particulièrement de chiens, souffraient moins de problèmes cardiaques ou artériels.

Avoir un chien rend plus sportif

Contraints de s’en occuper, les adultes propriétaires d’animaux de compagnie sont physiquement plus actifs que ceux qui n’en possèdent pas. Il faut les laver, les promener, sortir marcher. Ces exercices physiques contribuent à baisser le taux de cholestérol, la pression artériel ou encore le diabète.

Le Dr Levine ne veut pas tirer de conclusions hâtives mais il déclare au New York Times : « Il y a des raisons psychologiques, sociologiques et physiologiques de croire que posséder un animal de compagnie puisse réellement avoir un rôle dans la diminution des risques cardiovasculaires ».

Les effets bénéfiques des chiens sur le psychisme de l’Homme

Selon l’étude reprise par l’American Heart Association (AHA), les bienfaits de leur présence se font aussi sentir sur le psychisme, le moral et le stress des adultes. La zoothérapie a d’ailleurs été inventée pour tenter de guérir les personnes atteintes de troubles mentaux ou sociaux grâce aux animaux.

Une étude avait déjà affirmé que les chiens ont un effet bénéfique sur la santé des bébés. L’une des hypothèses avancées par les scientifiques était que les microbes rapportés par les chiens aident les enfants à renforcer leur système immunitaire. Il semble que l’homme gagne à ne pas être un loup solitaire…

Charlotte Loisy