Avoir un QI élevé rend heureux, et inversement

Une étude britannique avance la thèse osée d’un lien entre sentiment de bonheur et niveau de QI, pour en conclure très sérieusement que les gens heureux sont souvent intelligents.

0
2919
Avoir un QI faible ne rend pas heureux ©ThinkStock

Cette étude aurait peut-être pu rentrer dans la sélection des études scientifiques retenues pour la cérémonie des anti-Nobel : des chercheurs britanniques ont en effet fait le lien entre sentiment de bonheur et niveau de QI. Pour parvenir à cette conclusion, les scientifiques ont très sérieusement étudié près de 7000 britanniques toute de même, comparant pour chacun leur satisfaction face à la vie et leur niveau de QI. Les résultats sont sans appels : à la question « Diriez-vous que ces derniers jours vous étiez très heureux, assez heureux ou pas très heureux ? » ceux au QI compris entre 120 et 129 ont répondu majoritairement « très heureux ». A l’inverse, la majorité des personnes avec un QI compris entre 70 et 79 ont répondu « pas très heureux ».

Toutefois, les scientifiques temporisent : un QI plus faible est souvent synonyme de travail moins rémunérateur, situation sociale plus difficile et situation mentale plus fragile. Ouais. En conclusion, fallait-il faire une étude pour déterminer que si on est beau, riche et intelligent, la vie est plus facile et de facto on est un peu plus heureux que si on est moche et pauvre ?

Eléonore Verdy