Ayrault rencontre le patronat et les syndicats

Le nouveau Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, reçoit aujourd'hui pour la première fois les organisations syndicales et patronales. Ce genre de consultations préalables devrait se multiplier.

0
1302
Ayrault rencontre le patronat et les syndicats ©ThinkStock

C’est aujourd’hui qu’a lieu la première consultation par le nouveau Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, des syndicats et du patronat. Il s’agit en fait de la première étape d’une « méthode » de « démocratie sociale ». Il recevra chaque organisation représentative pendant une heure, syndicats et patronat. Ces consultations seront suivies en juin d’une conférence à Matignon pour définir les projets à inscrire aux débats de la conférence sociale, prévue normalement avant le 14 juillet à l’Élysée.

Il recevra un à un la CGT, CFDT, FO, CFTC et enfin CFE-CGC pour ce qui est des syndicats et le MEDEF, CGPME et enfin UPA pour le patronat. Pour cette consultation, le Premier ministre sera entouré de Marisol Touraine (minitre des Affaires sociales), Arnaud Montebourg (ministre du Redressement productif), Michel Sapin (ministre du Travail) et Marylise Lebranchu (ministre de la Fonction publique). Puis les jours suivants, Ayrault recevra d’autres organisations (UNSA, FSU et Solidaires).

Le dialogue, condition sine qua non

Les réformes menées « dans l’improvisation permanente, sans consulter les partenaires sociaux » ne marchent pas, avait expliqué dimanche Najat Vallaud-Belkacem, porte-parole du gouvernement. Et c’est pour cette raison qu’avec le nouveau gouvernement, « le dialogue social sera constitutionnalisé bientôt » pour devenir une étape obligatoire des réformes. Le protocole devrait donc prochainement changer avec une loi constitutionnelle qui imposera un certain cheminement.

« Je vais écouter attentivement la manière dont ils voient l’instauration dans la durée du dialogue social et la démocratie sociale », avait affirmé la semaine dernière le Premier ministre en même temps qu’il annonçait le calendrier de ses rencontres avec les partenaires sociaux. Cette consultation préalable des syndicats et du patronat devrait être également mise en place pour des thèmes phares tels que les retraites, les salaires et les emplois.

Lors de la consultation deux points délicats et qui divisent syndicats et patronal devraient faire l’objet de toutes les attentions. Il s’agit du retour à la retraite à 60 ans pour les salariés ayant commencé à travailler tôt et de l’augmentation du SMIC.

Maëla Priolet