Bientôt un test de QI pour les chiens

Des chercheurs britanniques ont mis au point une série de tests permettant de mesurer le QI d'un chien, afin d'établir une corrélation entre intelligence et santé.

0
818
Bientôt un test de QI pour les chiens ©ShutterStock

Votre chien est-il intelligent ? Des chercheurs de la London School of Economic (LES) et de l’université d’Édimbourg ont en effet mis au point une série de tests qui permettent de mesurer avec fiabilité le quotient intellectuel de nos fidèles compagnons. Leurs travaux ont été publiés lundi 8 février dans la revue Intelligence.

Ainsi, les chercheurs se sont penchés sur 68 border colliers, des chiens réputés pour leur intelligence. Ces cobayes ont ainsi effectué, pendant une heure, une batterie d’exercices afin de mesurer leurs aptitudes à s’orienter, leur vitesse et leurs capacités à suivre des indications gestuelles. Parmi ces tests, les chiens ont dû se frayer un chemin jusqu’à de la nourriture, visible mais située derrière une barrière, ou encore choisir entre deux gamelles de nourriture, laquelle était la plus garnie. Le tout, le plus rapidement possible. Et plus les tâches sont jugées efficaces et rapides, plus le QI du toutou est élevé.

Intelligence et santé liées ?

Ces recherches semblent insignifiantes mais l’intelligence canine fonctionne de la même manière que celle de l’homme, selon les scientifiques. Et c’est ça qui est intéressant.

Ces études pourraient en effet nous éclairer davantage sur le lien entre intelligence et santé, une piste encore non prouvée jusqu’alors. En effet, difficile d’affirmer cette hypothèse via des tests sur des humains puisque beaucoup de facteurs faussent les résultats, telle que la consommation de cigarettes, d’alcool et de malbouffe. Les chiens ont donc une intelligence similaire à la nôtre, mais ne fument pas, ne boivent pas, et ne mangent pas des McDo toutes les semaines. Il est alors « plus facile de mesurer les différences d’intelligence et la relation entre longévité et intelligence chez les chiens » que chez les humains, affirment les chercheurs.

Autre point, les chiens, tout comme leur maître, développent de la démence sénile. Les chercheurs pourront comparer les résultats et ainsi explorer des pistes pour tenter de soigner ces démences. Pour le Dr Rosalind Ardin, un des auteurs de cette étude, « les chiens font partie de ces rares animaux qui possèdent les mêmes caractéristiques de la démence. Cela nous aiderait à comprendre les causes de ce trouble chez l’homme et à tester des traitements ». Mark Adams, auteur également de ces recherches, conclut : « les chiens sont excellents pour ce genre de travail parce qu’ils veulent participer et ils ont même l’air contents ! ».

Lire aussi :

Comment prendre soin de vos animaux en hiver ?

– Animaux : gâtez-les, c’est recommandé !

Justine Dupuy