Boson de Higgs : la particule dont tout le monde rêve (Vidéo)

La rumeur sur la découverte du Boson de Higgs est partie d'une vidéo mise en ligne par erreur. Cependant si les preuves scientifiques le permettent, le Cern pourrait confirmer cette annonce.

0
2196

Dernière minute : Plus de doute, le boson de Higgs a bel et bien été découvert par le CERN, près de Genève. Deux porte-paroles du groupe l’ont confirmé, précisant que cette particule était la pièce manquante pour décrire le monde de l’infiniment petit. Les chances que l’observation soit correcte sont de 99,9999 %. L’ancien porte-parole de CMS, explique que « ce boson est un laboratoire pour une nouvelle physique. Il peut ouvrir des portes. C’est très excitant ». Le boson de Higgs pèse 125 GeV (gigaélectronvolt) environ, soit 133 fois plus qu’un proton. Peter Higgs, qui a donné son nom à ce Boson, a déclaré, très enthousiaste : « C’est extraordinaire que cela soit arrivé de mon vivant ». Reste à vérifier quelles sont les propriétés de cette particule pour boucler la boucle.

Le Boson de Higgs c’est l’élement que traque la communauté scientifique depuis des années. Or une vidéo mise en ligne par erreur suggère qu’il aurait été découvert. Les yeux de tous les chercheurs, mais plus seulement maintenant que la vidéo a été publiée, sont rivés en direction de l’Organisme européen pour la recherche nucléaire (Cern). L’institution pourrait en effet, ce mercredi 4 juillet, confirmer la preuve de l’existence du Boson de Higgs.

Ce Boson de Higgs, tout le monde semble en rêver, mais de quoi s’agit-il réellement ? Il s’agit d’une particule dont la taille est si infime et qui se détériore si rapidement que la preuve de son existence est pratiquement impossible à rapporter. Or son importance est capitale pour expliquer la théorie du « Modèle standard de la physique des particules » et confirmer que les particules ont une masse.

Une vidéo mise en ligne par erreur

Pour la communauté scientifique, le suspens est à son paroxysme. Le Cern organise aujourd’hui à 9 heures un séminaire pour présenter les nouveaux résultats du Grand collisionneur de hadron, un accélérateur de particules. S’il devait faire l’annonce de la découverte du Boson de Higgs, de l’avis des experts, il choisirait cette occasion.

La rumeur s’est propagée comme une trainée de poudre à cause d’une vidéo mise en ligne par erreur. Mais pour annoncer une découverte, le Cern tient à s’assurer que les preuves scientifiques permettent bien de confirmer les indications sur sa localisation publiées l’année dernière. Le nouvel Observateur rapporte les propos de Corine Pralavorio, une porte-parole du Cern, qui met en garde les impatients. « Même nous, au service de presse du Cern, nous ne savons pas ce qui va être annoncé demain » conclut-elle.

Malgré l’engouement pour elle, la vidéo mise en ligne ne serait pas la preuve de la découverte du Bonson de Higgs. Nombreux sont les chercheurs qui après l’avoir visionnée souligne qu’on y traite d’observation et que le mot « découverte » n’a pas encore été lâché.

Voici la vidéo en question, pour vous rendre compte par vous-même des avancées :

Maëla Priolet