Calculs rénaux : boire du soda augmenterait les risques

Selon des chercheurs américains, consommer quotidiennement du soda augmenterait de 23 % le risque de développer des calculs rénaux. Ils ont remarqué que le café et le thé produisaient l’effet inverse.

0
2068
©ThinkStock

Diabète, dépression… la consommation de soda pourrait avoir un impact négatif sur la santé. À chaque nouvelle étude, une conclusion alarmante pousse les accros à lâcher leur verre de boisson gazeuse. La dernière : boire du soda favoriserait le risque de calculs rénaux.

Calculs rénaux : éviter les sodas, privilégier le thé et le café

Publiée dans la revue Clinical Journal of the American Society of Nephrology, l’étude a été réalisée par des chercheurs du Brigham and Women’s Hospital de Boston. Ils se sont basés sur les réponses de 200 000 personnes ayant répondu à des questionnaires pendant plus de huit ans. Bilan : en moyenne, tous ceux qui consommaient au moins une boisson sucrée par jour ont vu leur risque de calculs rénaux dépasser les 23 % par rapport à ceux qui en buvait moins d’une par semaine.

Lire aussi : Coca-cola part en lutte contre l’obésité

À l’inverse, les scientifiques ont remarqué que le thé et le café réduisaient le risque de calculs. Boire régulièrement du thé réduirait le risque de 11 %. Un chiffre qui grimpe à 26 % avec le café.

En France, près de 10 % des plus de 40 ans aurait eu au moins un antécédent de calcul rénal. Les hommes seraient davantage concernés par ce problème que les femmes.

Lire aussi : Et si Coca-cola ne favorisait pas l’obésité ?

Damien Rigat