Cancer de la peau : cinq coups de soleil suffisent

Selon des chercheurs américains, cinq coups de soleil sévères attrapés avant l'âge de 20 ans suffiraient à augmenter les risques de développer un cancer de la peau.

0
2959
Selon des chercheurs américains, cinq coups de soleil sévères attrapés avant l'âge de 20 ans suffirait à augmenter les risques de développer un cancer de la peau. ©ShutterStock

Si les effets du soleil sont nocifs pour tous, ils le sont encore plus pour les enfants. D’après une étude récemment parue dans Cancer Epidemiology, Biomakers & Prevention, une exposition imprudente avant l’âge de 20 ans augmente fortement le risque de cancers de la peau.

Ne pas trop s’exposer avant 20 ans

Pour parvenir à cette conclusion, l’Université de Brown et l’hôpital de Rhode Island ont suivi plus de 110 000 femmes caucasiennes pendant vingt ans. Un quart avait pris un coup de soleil sévère (avec formation de cloques) avant la fin de leur adolescence. Parmi elles, 68 % avaient des risques de présenter un carcinome et 80 % un mélanome. D’après les chercheurs, cinq coups de soleil suffiraient à augmenter les risques.

« Il existe des différences dans la pathophysiologie des cancers cutanés », a précisé le chef de l’étude Abrar Qureshi avant d’expliquer que « le risque de développer un cancer de la peau dépend à la fois des facteurs de risques individuels et environnementaux ».

Pour éviter au maximum de développer cette maladie, il est vivement conseillé de ne pas s’exposer entre midi et 16h et de se mettre de la crème régulièrement.

Lire aussi :

Les cabines de bronzage, plus néfastes que le tabac

Maxime Quéma