Cancer de la prostate : le Jevtana va être remboursé

Prescrit comme traitement contre le cancer de la prostate, le Jevtana va bientôt être remboursé en France. La nouvelle a été annoncée ce vendredi par la ministre de la Santé, Marisol Touraine, interpelée à la mi-mai par les malades.

0
1678
La ministre de la Santé, Marisol Touraine, a annoncé le remboursement du Jevtana, en insistant sur le fait qu'il ne s'agissait pas d'un « remède miracle » ©Sipa

Nouvelle avancée dans la lutte contre le cancer de la prostate. Ce vendredi 31 mai, la ministre de la Santé, Marisol Touraine, a annoncé le remboursement prochain du Jevtana (cabazitaxel), un médicament prescrit aux personnes atteintes de la maladie.

Jevtana : la Haute autorité de santé reconnaît son efficacité

Les malades réclamaient la mesure depuis plusieurs mois. Le 22 mai, l’association nationale des malades du cancer de la prostate (Anamacap) avait adressé une lettre ouverte à la ministre de la Santé. Les signataires lui demandaient d’autoriser la prise en charge du Jevtana (laboratoire Sanofi), un traitement qui permettrait aux patients touchés par la maladie de gagner quatre ans d’espérance de vie. « Il y a urgence : chaque jour qui passe dans l’attente de votre décision est un jour perdu pour les patients », s’alarmaient les signataires.

Dans son avis du 17 octobre 2012, la Haute autorité de santé a reconnu l’apport thérapeutique du traitement dans le cadre de la chimiothérapie. Le médicament sera prochainement pris en charge par l’Assurance maladie, a promis Marisol Touraine.

Marisol Touraine précise qu’il ne s’agit pas d’un « remède miracle »

« [Le] médicament permet à certains malades devenus résistants aux autres traitements qui existent d’être soignés et soulagés à la fin de leur vie, puisque le cancer dont ils souffrent n’est malheureusement pas guérissable », a déclaré la ministre sur France Info. Elle insiste : il ne s’agit pas d’un « nouveau remède miracle », le Jevtana « ne permet pas de guérir [de la] maladie ».

> Lire aussi : Découverte d’un traitement prometteur contre le cancer de la prostate

Le Jevtana est disponible en Europe dans une vingtaine de pays, dont l’Allemagne, le Royaume-Uni et la Grèce. Le remboursement du traitement devrait permettre à environ 2 000, voire 3 000 patients d’en bénéficier, estime le Pr Stéphar Oudard, chef du service de cancérologie médicale à l’hôpital Georges-Pompidou à Paris (Le Monde).Le traitement coûte environ 4 600 euros par malade et par mois.

Le cancer de la prostate tue chaque année près de 9 000 hommes en France. « Un homme sur six sera touché par cette maladie au cours de sa vie », rappelle l’Anamacap dans sa lettre ouverte.

> Lire aussi : Cancer de la prostate – 1 homme sur 3 traité pour rien

Cécile David