Cancer du pancréas : un lycéen développe un test de dépistage révolutionnaire

Il s’appelle Jack Andraka. À 16 ans, ce jeune Américain vient de mettre au point une méthode simple et peu coûteuse pour mieux détecter le cancer du pancréas.

0
3078
Jack Andraka assure que développer de ce nouveau test a été aussi simple que de suivre « une recette de biscuit au chocolat ». - Crédit photo : Channelintel - capture d'écran ©DR

Il y a trois ans, Jack Andraka ne savait pas grand-chose du pancréas. Aujourd’hui, il fait une entrée remarquée dans le monde de la recherche : le jeune américain de 16 ans vient de mettre au point une nouvelle méthode de dépistage du cancer du pancréas. Plus simple, plus rapide et moins chère que le test actuel, elle est accueillie avec enthousiasme par les scientifiques.

Jack Andraka se concentre sur une protéine : la mésothéline

À l’origine de cette découverte, un drame familial. L’oncle du jeune homme décède brutalement des suites d’un cancer pancréatique. Le lycéen entame alors des recherches sur internet pour en savoir plus sur cette maladie. Il apprend que dans la majeure partie des cas, elle est diagnostiquée trop tardivement. La cause : un test de dépistage mis au point il y a une soixantaine d’années, trop onéreux pour inciter les oncologues à l’utiliser régulièrement.

Jack Andraka décide de donner un coup de pouce à la médecine. Son objectif : concevoir un nouveau test de dépistage, simple, peu couteux et non invasif. Il rouvre ses bouquins de biologie et remarque que 8 000 protéines codent le cancer du pancréas mais qu’une seule d’entre elles permet de le détecter : la mésothéline. Reste au jeune homme de trouver un endroit adéquat pour avancer dans ses recherches.

Un test de dépistage réalisable en 5 minutes, pour 6 centimes

Sur les 200 laboratoires qu’il contacte, seul le Dr Anirban Maitra, professeur de médecine de Baltimore, lui donne un retour positif et l’invite à rejoindre son équipe pour mener à bien son projet. En très peu de temps, le jeune homme développe une méthode simple, mais révolutionnaire. Il conçoit une petite bande de papier permettant de repérer la présence de mésothéline dans le sang dans plus de 90 % des cas, et donc de détecter le cancer du pancréas.

Le jeune scientifique assure que développer ce test a été aussi simple que de suivre « une recette de biscuit au chocolat ». Selon l’adolescent, cette méthode de dépistage est 168 fois plus rapide (5 minutes) et 26 000 fois moins chère (6 centimes) que le test actuellement utilisé. Elle serait même 400 fois plus sensible. Le Dr Maitra présente Jack Andraka comme le nouveau Thomas Edison, l’un des inventeurs américains les plus célèbres de l’histoire.

Lire aussi : Cancer du pancréas, des cellules cannibales pour détruire la tumeur

Grâce à cette découverte, Jack Andraka a obtenu le Grand Prix 2012 de l’Intel International Science and Engineering Fair et avec lui, un chèque de 75 000 dollars. Quant à la commercialisation du fameux test, aucune information n’a pour l’instant été divulguée.

Damien Rigat