Cancer du poumon : un cigarettier lourdement condamné

Le fabricant de cigarettes américain RJ Reynolds Tobacco Company vient d'être condamné à verser 23,6 milliards de dollars d'indemnisation à la veuve d'un homme décédé d'un cancer du poumon.

0
870
C'est la première fois, en Floride, qu'une sanction aussi lourde est infligée à un fabricant de cigarettes. ©ShutterStock

Le cigarettier américain RJ Reynolds Tobacco Company – qui produit notamment les marques Camel et Newport – va devoir payer 23,6 milliards de dollars d’indemnisation (environ 17,4 milliards d’euros) à une femme dont le mari est décédé à la suite d’un cancer du poumon. La décision a été rendue le samedi 19 juillet par un tribunal de Floride, après une quinzaine d’heures de délibération. C’est la première fois qu’une sanction aussi lourde est infligée à un fabricant de cigarettes dans cet État. Au total, le procès aura duré quatre semaines.

RJ Reynolds devra aussi verser 16 millions de dollars de dommages et intérêts

En plus de cette somme, l’entreprise devra verser 16 millions de dollars de dommages et intérêts (11,8 milliards d’euros) à la succession du défunt. La veuve de ce dernier, Cynthia R., reproche à RJ Reynolds de ne pas suffisamment informer les consommateurs des effets néfastes du tabac sur la santé. Son époux est devenu « accro » au tabac et n’a jamais réussi à arrêter, malgré sa volonté.

« Nous espérons que ce verdict enverra à RJ Reynolds et aux autres grands cigarettiers un message qui les obligera à arrêter de mettre en danger la vie de personnes innocentes », a déclaré Willie Gary, l’un des avocats de Mme R. Selon les autorités sanitaires du pays, le tabac est la première cause de mort prématurée aux États-Unis. Chaque année, il tuerait près de 500 000 Américains.

Sur le même thème :

Lire aussi : Grande-Bretagne – Le tabac, interdit à toute une génération ?

Lire aussi : Les petites stratégies de l’industrie du tabac…

Damien Rigat