Cancer du sein : noir complet pour un traitement parfait

Et si la qualité de notre sommeil avait bien plus d’impact sur notre corps que le simple fait de lui offrir un moment de répit. Pour les femmes atteintes d’un cancer du sein, dormir dans le noir complet aiderait à la qualité du traitement.

0
2253
La mélatonine joue également un rôle important dans la prévention de ce cancer, avec 22% de risque en plus pour une exposition à la luminosité pendant le sommeil ©ShutterStock

« Noir c’est noir ». Oubliez la veilleuse, le volet ouvert, le smartphone ou le radio réveil posés sur la table de chevet. Dormir dans le noir complet permet de mieux s’endormir mais également de profiter d’une meilleure qualité de sommeil, avec des conséquences directes sur la santé.

La luminosité augmente le risque de cancer

Dormir dans le noir complet évite la perturbation de certaines cellules et hormones, et par conséquent prévient l’exposition aux risques de cancer, mais amplifie également l’efficacité de certains traitements, notamment ceux au tamoxifène utilisés contre le cancer du sein. C’est ce que démontre une étude menée par l’université de Tulane, aux Etats-Unis, et publiée dans la revue Cancer Research.

En cause, la mélatonine, « l’hormone du sommeil », qui joue un rôle important dans les rythmes chronobiologiques, et qui ralentit la croissance des cellules cancéreuses et améliore l’efficacité du traitement. « Durant la nuit, la lumière artificielle bloque la production de mélatonine et supprime son rôle protecteur vis-à-vis de certains cancers ». Les cellules cancéreuses semblent alors se réveiller et deviennent résistantes au tamoxifène, ce qui rend le traitement inactif.

Une hormone aux multiples bienfaits

Pour les médecins, le constat est clair : il faut prescrire aux femmes malades du cancer du sein des bonnes nuits de sommeil (environ huit heures) dans le noir complet, loin des écrans et de toutes sources de lumière, même la plus infime qui soit comme « une lumière qui filtrerait sous une porte ».

Au-delà de son efficacité sur le traitement au tamoxifène utilisé contre le cancer du sein, la mélatonine joue également un rôle important dans la prévention de ce cancer, avec 22% de risque en plus pour une exposition à la luminosité pendant le sommeil, mais prévient également des maladies cardiovasculaires : dormir dans le noir complet permet de brûler plus de calories. Alors, on éteint tout.

Sur le même sujet

Lire aussi : Comment limiter les risques de cancer du sein

Lire aussi : Cancer du sein : les femmes à fortes poitrines plus exposées

Lire aussi : Se réveiller la nuit est mauvais pour le cerveau

Laurie Ferrère