Cerveau : aurait-on trouvé le siège de la conscience ?

Des chercheurs français et américains auraient trouvé le bouton on/off de la conscience dans le cerveau, lors d’une expérience sur une femme épileptique.

0
2304
Une étude publiée en 2005 évoquait déjà le claustrum comme le chef d’orchestre du cerveau. ©ShutterStock

Si la conscience est définie comme un phénomène difficile à définir précisément en raison de la difficulté à comprendre sa nature et ses contours, une nouvelle découverte neurologique risque de changer la donne.

Une zone appelée claustrum

Des chercheurs français de l’Inserm, et des chercheurs américains de l’université de Georges Washington, aux Etats-Unis, auraient découvert le « bouton » on/off de la conscience humaine. Les scientifiques expliquent dans leur recherche, publiée dans la revue scientifique Epilepsy & Behavior, qu’ils seraient parvenus à trouver ce point stratégique en stimulant les zones du cerveau d’une patiente atteinte d’épilepsie.

Cette fameuse zone est appelée le claustrum, et n’avait, jusqu’alors, jamais été stimulée électriquement. Les chercheurs se sont aperçus qu’à chaque fois qu’ils stimulaient le claustrum, la patiente perdait conscience : un détachement du monde extérieur lent et progressif jusqu’à ne plus répondre à aucun stimuli externe, et s’endormir. Mais, dès lors que la stimulation par le biais des électrodes s’arrêtait, la patiente reprenait conscience et n’avait conservé aucun souvenir de l’expérience précédente.

Quels êtres sont doués de conscience ?

Les chercheurs pensent d’autant plus que cette découverte peut avoir son importance car le claustrum, fine couche de matière grise à l’anatomie remarquable, est une partie du cerveau en relation étroite avec presque toute les régions du cortex, mais dont la fonction reste encore énigmatique. Elle semble donc bien disposer à être la zone où siège la conscience.

Une hypothèse qui semble en confirmer une autre : une étude publiée en 2005 évoquait déjà le claustrum comme le chef d’orchestre du cerveau. Quoiqu’il en soit, les chercheurs sont très enthousiastes quant à cette nouvelle découverte : « Le cerveau est comme une voiture. Il lui faut des éléments pour rouler, mais il faut tout d’abord tourner la clef. Nous avons peut-être trouvé cette clef », explique Mohamad Koubeissi, auteur de l’étude.

Un de ses collègues, Christoph Koch voit lui encore plus loin : « Si l’on sait comment et où la conscience est créée, nous pourrions déterminer quels êtres sont doués de conscience et lesquels ne le sont pas ». Pour autant, cette découverte doit encore être confirmée sur d’autres personnes, mais nul ne doute de son importance dans la compréhension et l’étude du cerveau humain.

Sur le même sujet

Lire aussi : VIDEO : « BigBrain », la carte en 3D HD du cerveau humain

Lire aussi : Heavy metal : le headbanging mauvais pour la santé ?

Lire aussi : Cerveau : pourquoi lui fait du bien ?

Laurie Ferrère