César 2015 : faut-il dire les nommés ou les nominés ?

La cérémonie des César 2015, c'est ce soir. Pour l'occasion, on s'est penché sur une question que nombreux se posent en secret : doit-on dire les « nominés » ou les « nommés » ? L'Académie française nous encourage à retenir la deuxième option.

0
4631
Pierre Niney est nommé pour l'Oscar du meilleur acteur. - crédit photo : Andy Kropa - AP - Sipa ©Sipa

Ce vendredi 20 février, nous allons enfin savoir quel sera le palmarès des César 2015. Toute la presse parle du duel Pierre Niney/Gaspard Uliel, qui ont tous deux eu l’honneur d’interpréter Yves Saint Laurent, mais, à Réponse à tout, nous avons décidé de nous pencher sur une question bien plus intrigante : qui de « nominés » ou de « nommés » l’emporte ? Match !

César : Romy Schneider, à l’origine du néologisme « nominé » ?

On entend souvent la presse évoquer « les nominés des César » mais certains préfèrent parler des « nommés ». On ne sait plus où donner de la tête. Certains disent que la première tournure nous vient de la belle Romy Schneider, qui aurait traduit le mot anglais « nominee » aussi simplement qu’elle aurait pu, alors qu’elle prenait la parole à la salle Pleyel (1980).

Le terme aurait pourtant été employé bien avant, fait remarquer Télérama dans un article sur la prestigieuse cérémonie. La preuve avec Madame Simone Signoret, qui, en 1976, écrit dans La nostalgie n’est plus ce qu’elle était : « Dans les semaines qui suivirent la nomination, les gens très gentils qui, jusque-là, avaient pris l’habitude de me dire : « Tu verras, tu seras nominée », me dirent désormais : « Je te l’avais bien dit que tu serais nominée » ». Et d’ajouter en commentaire : « Je sais bien qu’il faudrait employer un autre mot que ce barbarisme : ce serait « candidate désignée ». Ça me dépayserait.. »

Pour l’Académie française, il convient de dire « sélectionnés » ou « nommés »

Quelle que soit son origine, le terme « nominé » semble en tout cas être bel et bien un joli – ou très laid selon le point de vue – néologisme. Une invention que l’Académie française déplore. « Chaque année, à l’occasion des remises de prix à des cinéastes, acteurs, musiciens, etc., le terme « nominé » revient chez les présentateurs et commentateurs. Rappelons que ce [mot] emprunté de l’anglais est depuis longtemps proscrit, le français ayant formé « nomination » à partir du verbe « nommer » », explique l’institution.

Quel nom alors utiliser ce soir ? Bonne nouvelle, les personnalités choisies pour remettre aux vainqueurs le fameux trophée auront le choix. « Pour désigner un artiste retenu dans une sélection, on doit utiliser les termes « sélectionné » ou « nommé » », précise l’Académie.

La règle étant insolemment transgressée tous les ans, il se peut que l’on entende encore ce soir le célèbre « Les nominés sont… ».

Lire aussi :

Cérémonie des César : d’où vient ce prénom ?

Êtes-vous au point sur la cérémonie des César ? (quiz)

Cécile David