Chine : rendre visite à ses parents devient une obligation légale

La famille, c’est sacré. Pour ne pas que les Chinois l’oublient, une loi promulguée ce lundi les oblige à rendre visite à leurs parents de plus de 60 ans sous peine d’amende ou de séjour en prison.

0
3227
En Chine, il est aujourd'hui obligatoire de rendre visite à un parent de plus de 60 ans régulièrement. ©ThinkStock

Rendre visite à ses parents n’est désormais plus une obligation morale en Chine, mais une obligation légale. Ce lundi 1er juillet, une loi sur la protection des droits et des intérêts des personnes âgées a été promulguée.

Elle prévoit des visites régulières des membres d’une famille à leurs proches âgés de plus de 60 ans. Le texte ne précise pas la fréquence de ses visites. Les familles risquent des amendes et même de la prison.

Chine : les personnes âgées réclament plus de visites

Plusieurs parents avaient déjà porté plainte contre leurs enfants. Ils sont à présent confortés par la loi. Selon plusieurs experts, cette loi est difficilement applicable, de nombreux enfants vivant très loin de leurs parents. Les internautes ont ridiculisé le texte, certains l’ont même qualifié d’ « insulte à la nation ».

Le tribunal populaire du district de Beitang a pourtant ordonné dès lundi à une jeune Chinoise de rendre visite à sa mère âgée de 77 ans au moins une fois tous les deux mois et à l’occasion d’au moins deux des fêtes et jours fériés du pays. Selon le quotidien de la ville, elle et son mari avaient refusé de voir Mme Chu après que celle-ci ait déménagé chez un fils avec qui ils s’étaient fâchés.

Chine : les valeurs familiales en danger ?

Cette loi intervient dans un contexte de décomposition familiale. Les bouleversements économiques de ces dernières années ont entraîné des modifications sociales importantes en Chine.

Plusieurs affaires de maltraitance de personnes âgées ont fait scandale dans le pays. Une femme de 91 ans avait notamment été battue et chassée de chez elle pour avoir demandé un bol de porridge à sa belle-fille.

On compte actuellement 194 millions de personnes âgées de plus de 60 ans en Chine, soit 14 % de la population totale. Elles atteindront les 30 % en 2050. La politique de l’enfant unique n’ayant pas été remise en cause, l’accompagnement des personnes âgées risque de devenir un problème majeur pour le géant asiatique.

> Lire aussi : Pourquoi les Chinois seront-ils bientôt privés de baguettes ?

Charlotte Loisy