Cigarettes : vers une interdiction dans les parcs et sur les plages

La ministre de la Santé, Marisol Touraine, envisage l’interdiction des cigarettes au sein des parcs, sur les plages et devant les écoles.

0
872
Marisol Touraine souhaite « une mobilisation générale contre le tabac ». ©Sipa

Le 15 juillet, le prix du paquet de cigarettes a augmenté de 20 centimes. Pour accompagner cette hausse, la ministre de la Santé, Marisol Touraine, préconise l’interdiction de fumer dans les parcs, devant les écoles et sur les plages. Une mesure critiquée par les buralistes.

Lutte contre le tabac : Marisol Touraine souhaite « une mobilisation générale »

« Est-il normal que des mères, des pères ou des nounous fument dans un parc public où jouent des enfants ? Je ne le crois pas, a déclaré la ministre dans un entretien publié le 21 juillet sur le site du Journal du dimanche (JDD). La question du prix est un des enjeux, ce n’est pas le seul. »

Le tabac tue 73 000 personnes chaque année en France. Marisol Touraine souhaite « une mobilisation générale contre le tabac ». Elle recommande l’interdiction de la cigarette dans les lieux publics fréquentés par les enfants, comme les parcs, les plages, les cités universitaires et les zones situées devant les écoles. « Je souhaite que des villes s’engagent dans cette voie par le dialogue. »

> Lire aussi : Faut-il interdire la cigarette en voiture, en présence d’enfants ?

Par ailleurs, la ministre de la Santé envisage de développer l’« aide au sevrage », notamment aux jeunes, mais aussi d’imposer un « logo rappelant la dangerosité du tabac pour les femmes enceintes » sur tous les paquets de cigarettes.

Le projet ne plaît pas aux premiers concernés : les buralistes. « Si on veut que les gens arrêtent de fumer, il faut surtout stopper la contrebande qui permet de se procurer des paquets 50 % moins chers », s’insurge Pascal Montredon, président de la Confédération des buralistes (Le Figaro).

Et vous, qu’en pensez-vous ?

> Lire aussi : Une plage sans tabac à Saint-Malo

Damien Rigat