Coca-Cola lance une campagne internationale contre l’obésité

Coca-Cola sensibilise la population mondiale aux méfaits de la malbouffe. Lancé au début de l’année aux États-Unis et au Royaume-Uni, un spot publicitaire rappelle aux consommateurs combien il est important de pratiquer une activité physique.

0
3622
Un spot Coca-Cola contre l'obésité sera diffusé sur nos petits écrans aux heures de grande écoute, dès ce vendredi. - Image d'illustration ©ThinkStock

139. C’est le nombre de calories d’une canette de Coca-Cola. La marque de boisson américaine a décidé de jouer la transparence en lançant à échelle internationale une campagne contre l’obésité. Top départ dès aujourd’hui !

Une canette Coca-Cola = 139 calories de plaisir à dépenser

La marque invite les buveurs de sodas à pratiquer une activité physique par l’intermédiaire d’un spot publicitaire : « une canette = 139 calories de plaisir, à dépenser en bougeant plus », peut-on lire en introduction. Suit toute une série d’idées pour éliminer, sans trop forcer : 25 minutes de marche à pied avec son chien, 75 secondes de fou rire, une danse de la victoire… Coca-Cola n’oublie pas, en guise de conclusion, de promouvoir la version « zéro » de sa boisson.

VIDÉO – « 139 calories de plaisir », le spot publicitaire de Coca-Cola (© DR) :

Cette publicité sera diffusée sur nos petits écrans aux heures de grande écoute dès ce vendredi. La campagne a déjà débuté aux États-Unis et au Royaume-Uni depuis plusieurs semaines.

« Face à l’obésité, chacun peut agir. Nous sommes déterminés à jouer notre rôle », assure Véronique Bourez, présidente de Coca-Cola France. Selon elle, il s’agit là d’un « enjeu de santé publique majeur qui exige la mobilisation de tous les acteurs, que ce soit les pouvoirs publics ou l’industrie ».

Coca-Cola invite les jeunes à faire du sport

L’entreprise américaine en profite pour rappeler qu’elle propose des produits allégés, participant à la lutte contre l’obésité : « Nous avons été les premiers à lancer des produits avec stévia qui sont 30 % moins sucrés que la moyenne des soft drinks », insiste Véronique Bourez. Parmi les autres initiatives du groupe : le programme « Le sport, ça me dit ». Il s’agit d’un coffret proposant diverses activités sportives comme le hockey, le tir à l’arc ou le street golf.

Lire aussi : New York, plus de sodas géants dans les restaurants

Selon les informations publiées sur le site officiel de la marque, le programme aurait incité 800 000 jeunes de 650 villes partenaires à venir s’essayer à un ou plusieurs sport(s).

Selon la dernière étude ObEpi-Roche, 7 millions de personnes seraient touchées par l’obésité en France (2012).

Lire aussi : Et si Coca-Cola ne favorisait pas l’obésité ?

Damien Rigat