Comment faire le ramadan quand on vit dans un pays où le soleil ne se couche pas ?

Le ramadan 2013 commence mardi 9 juillet et durera une bonne partie de l’été. Mais comment font les musulmans vivant dans les pays scandinaves, là où le soleil ne se couche pratiquement pas ? Réponse.

0
7964
Cette année, le ramadan commence le 9 juillet ©ThinkStock

Le ramadan commence aujourd’hui, mardi 9 juillet 2013. Pendant un mois, les musulmans devront se passer de nourriture de l’aube jusqu’au coucher du soleil. Si dans les pays qui ont vu naître cette religion, le jeûne ne dure qu’entre 12 et 15 heures, les choses se révèlent plus compliquées pour les croyants vivant, par exemple, dans les pays scandinaves.

Lire aussi : Le ramadan, qu’est-ce que c’est ?

En effet, cette année, le ramadan tombe en plein été. Et à cette période, dans les pays nordiques, le soleil ne se couche… que quatre heures environ. Ce qui signifie vingt heures sans boire ni manger sous la chaleur. Certains musulmans parviennent à tenir le ramadan dans les règles de l’art et jeûner le temps imparti. Cependant, comme le rapporte The Economist, d’autres solutions sont possibles. La mosquée d’Al-Azhar du Caire, l’une des plus anciennes de la ville, préfère que les croyants ne jeûnent pas plus de 18 heures, pour des questions de santé. Un conseil également recommandé par Salman Tamimi, président de l’Association musulmane d’Islande, pays où l’on dénombre environ 1 000 croyants : « Nous ne sommes pas censés mourir de faim », somme-t-il.

Alors comment faire ? Différentes mosquées se sont mis d’accord pour que les musulmans des pays scandinaves se calent sur les horaires du lever et du coucher du soleil de la Mecque, ou bien celles d’un pays musulman voisin. Des recommandations que devraient suivre en 2015 l’ensemble des croyants des pays du nord (environ 250 000), puisque cette année-là, le ramadan tombera au tout début de l’été, période durant laquelle le soleil ne se couche jamais en Finlande par exemple.

Et en hiver, quand le soleil ne se lève jamais ou rarement, comme c’est le cas en Suède ou Norvège, les musulmans peuvent-ils manger toute la journée ? Non ! Ils se plient également aux horaires de la Mecque.

Et le ramadan dans l’espace ?

Si tenir l’épreuve du ramadan est déjà très compliquée dans les pays où le soleil est capricieux, ce n’est rien à côté… du jeûne dans l’espace. Là-haut, un vaisseau spatial peut faire le tour de la Terre en seulement une heure et demie. Par conséquent, les astronautes voient le soleil se lever et se coucher 16 fois par jour.

En 2007, le cosmonaute malaisien Muszaphar Shukor a relevé le défi. Alors qu’il participait à une mission russe à bord du vaisseau spatial Soyouz TMA-11 pendant une dizaine de jours, le musulman a calé son rythme de vie sur celui de la base où la navette avait décollé, à Baïkonour (Kazakhstan). De leur côté, les religieux se sont montrés assez indulgents avec l’astronaute, lui permettant de manger toutes sortes de produits, même ceux qui n’étaient pas halal, afin de ne pas mettre sa vie en danger. Et pour la prière, Muszaphar Shukor était autorisé à ne faire que des gestes approximatifs en raison de l’apesanteur.

Mathilde Bourge