Comment gagner des jours de congés ?

Pas de chance, les 1er et 8 mai tombent un week-end… Pourtant, en rusant, on ne perd rien, mieux, on gagne des jours de congés!

0
6617

Sur l’échelle des jours fériés, nous nous situons en France dans la bonne moyenne européenne: moins bien lotis que les Espagnols qui en cumulent 16 dans l’année, mais plus avantagés que les Néerlandais qui culminent à 7… En plus des 30 jours de congés payés, 11 jours fériés nous sont alloués par le
Code du travail.
Mais attention, seul le 1er mai est obligatoirement non travaillé et payé. Pour les autres, tout dépend des conventions collectives et des usages
applicables dans votre entreprise.
On parle de « pont » lorsque l’employeur accorde une journée de repos comprise entre un jour férié chômé et un jour de repos hebdomadaire, c’est-à-dire un samedi ou un dimanche. C’est le cas, par exemple, du pont de l’ Ascension lorsque le vendredi n’est pas travaillé. Le pont n’est pas systématique. Il peut être donné aux salariés soit par la convention collective, soit par des usages, soit par une décision de l’employeur. Attention, si votre employeur décide de vous accorder un pont, il peut vous en demander la récupération : vous devrez alors effectuer ces heures «perdues» à une autre
date. Mais il est interdit de faire récupérer les jours de pont sur les congés annuels du salarié. Alors, cette année, pour faire un break avant l’été il ne reste que le jeudi de l’Ascension et le 14 juillet. Mais tout n’est pas perdu… Suivez nos conseils pour profiter au mieux des premiers beaux jours!

Congés payés et jours fériés, ça se calcule!

Cette année, les 1er et 8 mai étant des samedis, si vous travaillez du lundi au vendredi, vous perdez ces 2 jours de repos. Pourtant il existe une astuce pour ne pas en perdre complètement le bénéfice: prendre vos vacances à ce moment-là!
Si, comme pour la majorité des salariés, vos congés payés sont calculés en jours ouvrables, une semaine de congés est égale à 6 jours. Or si le samedi est un jour férié, et que vous prenez vos congés cette semaine-là, au lieu de décompter 6 jours de vos congés payés, on va seulement en retirer 5.
En effet, les jours fériés n’étant pas des jours ouvrables, ils ne sont pas décomptés des congés payés. Ainsi, le décompte en jours ouvrables permet aux salariés qui sont en vacances cette semaine-là de gagner une journée de congé lorsque le samedi est férié. Pour les salariés dont les congés sont décomptés en jours ouvrés (5 jours), le samedi ne compte pas. Mais afin qu’ils ne soient pas lésés, il doit, en principe (art. 3141.10 du Code du travail), leur être accordé un jour de congé payé supplémentaire.

3 façons de gagner des jours de congés en 2010

Pas de pont accordé pour l’Ascension et pas de RTT
Si vous posez une semaine du samedi férié 1er ou du 8, vous gagnez 1 jour. La
meilleure solution étant de s’absenter du vendredi 7 au jeudi 13 mai, soit 7 jours. Seuls 4 jours de congés payés vous seront alors décomptés. En effet, le
samedi 8 et le jeudi 13 ne sont pas ouvrables.
Gain: 2 jours
Pas de pont, mais un RTT
Si vous posez une journée de RTT le vendredi 14 mai et que vous prenez des congés du vendredi 7 au mercredi 12 mai inclus, vous pourrez bénéficier de 12 jours de vacances alors que seulement 4 jours seront décomptés de vos congés payés.
Gain: 3 jours
Le pont est offert par votre entreprise
Vous ne travaillez donc pas le vendredi 14 mai. En partant le vendredi 7 mai et en revenant le lundi 17 mai, vous pourrez bénéficier de 10 jours de vacances alors que seulement 4 jours vous seront décomptés!
Gain: 3 jours

Carole Caillaud