Comment mesure-t-on l’audience des sites internet ?

Alors que les audiences font en télévision la pluie et le beau temps, internet n'échappe pas à la dictature des chiffres. Mais comment et pourquoi mesurer l'audience des sites internet ?

0
4225
Comment mesure-t-on l’audience des sites internet ? ©ThinkStock

Tout comme les chaînes de télévision les sites internet possèdent aussi leurs mesures d’audience. Ces mesures d’audience sont bien souvent primordiales pour des sites qui, en dehors des sites marchands dont les revenus sont assurés par le vente de produits divers et variés, commercialisent des espaces publicitaires à destinations des internautes. Plus le site internet sera puissant, plus il pourra vendre ses espaces publicitaires chers et plus il sera sollicité par les annonceurs.

Les panels d’audience internet

Cette mesure s’effectue en « visiteur unique mensuel ». Comprenez le nombre de personnes qui viennent sur le site en question au moins une fois dans le mois. Même si celui-ci vient plusieurs fois dans le mois il ne sera comptabilisé que comme un seul visiteur unique. Comptabilisé mais par qui ? Et comment ? Principalement par une société baptisée Nielsen Netrating Médiamétrie… les mêmes ou presque que pour la télévision ! Médiamétrie fait donc, comme pour la télévision, appel à un panel représentatif de la population selon des critères sociodémographiques. Ils sont ici 25 000 en France ! 25 000 à avoir accepté qu’on place sur leur ordinateur un « mouchard » grâce auquel il est possible de tout savoir de la navigation de ces internautes panélistes. Tous les sites visités sont ainsi répertoriés automatiquement sans que l’internaute sans aperçoive et ces données ensuite analysées et classées par Médiamétrie.

Internet : la guerre des chiffres

Les résultats de ces panels sont ensuite extrapolés pour obtenir un chiffre national. Ainsi, en novembre 2011, le groupe TF1 pouvait se targuer d’une audience de 13,5 millions de visiteurs uniques (VU) sur ses sites internet alors que de son côté le groupe M6 était crédité d’une audience de 11,9 millions de VU. Ces mesures sont parfois opposées à celles dites « réelles ». Les éditeurs de sites internet possèdent en effet leurs propres outils de mesures et il peut arriver, sur certains secteurs, que le panel Nielsen Netratings ne soit pas forcément si représentatif… Mais l’avantage de Médiamétrie c’est aussi son impartialité a priori. Si tous les sites pouvaient donner leurs propres chiffres, et même s’il est parfois possible de faire certifier ceux-ci par un organisme officiel (l’OJD par exemple pour les médias), on se doute que des petits malins auraient vite fait de « gonfler » ces résultats.

Tout comme la télévision, les sites internet font aussi la course à l’audience condition sine qua non a leur survie pour la plupart d’entre eux. Dans ce cette jungle numérique, les « petits » ne vivent généralement pas longtemps.

JFM