Costa Concordia : un site internet créé pour les rescapés

Parce qu'à plusieurs on est plus forts, certains rescapés du naufrage du Costa Concordia ont mis en place des actions de regroupement des victimes. Un site Internet devrait être lancé ce jeudi.

0
2827
Gregorio Borgia/AP/SIPA ©Sipa

Après le drame, l’action. Un site Internet, www.costaconcordia.fr, devrait être mis en ligne aujourd’hui pour « regrouper les témoignages des personnes ayant vécu le naufrage », a expliqué à l’AFP Hervé Chauvat, son créateur, lui-même miraculé de l’accident. Ce site devrait également permettre de réunir « toutes les infos qu’on aura glanées ici ou là parce que ça reste encore complètement désorganisé au niveau de Costa Croisières » a précisé ce jeune chef de salle dans un restaurant à Roquefort (Lot-et-Garonne), âgé de 29 ans.

Une autre rescapée, originaire de Bordeaux, souhaite, elle, créer un collectif. Anne Decré a commencé à récolter les adresses d’autres Français présents sur le bateau dès le jour du naufrage. Un regroupement de victimes qui faciliterait les démarches judiciaires, mais pas seulement.

Se regrouper pour se sentir moins seul

« Ce collectif a pour but de s’entraider et de se sentir moins seul », a exprimé Anne Decré. Elle espère, qu’ensemble, les rescapés pourront partager leurs angoisses. « Nous venons juste de rentrer chez nous et dans un premier temps toutes les personnes ont beaucoup de choses à gérer », notamment « les traumatismes, pour lesquels il va falloir du temps ».

Même dispatchés aux quatre coins du pays, les 462 rescapés français ont trouvé le moyen de se serrer les coudes pour entamer – ou pas pour certains – un procès contre la compagnie Costa Croisières. Rappelons que parmi la vingtaine de passagers encore portés disparus se trouvent des Français.

JT