Coupe du monde 2014 : mode d’emploi

C’est ce jeudi 12 juin que débute la Coupe du monde au Brésil. Jusqu’au 13 juillet prochain, 32 équipes nationales vont s’affronter pour remporter le trophée le plus prestigieux de la planète football. Pour connaître les étapes du déroulement de la compétition, voici le mode d’emploi.

0
2673
La Coupe du monde se déroule cette année au Brésil du 12 juin au 13 juillet - Crédit photo : Rob Wilson / Shutterstock.com ©ShutterStock

Quels pays participent à la Coupe du monde ?

32 pays participent à partir de ce jeudi 12 juin à la Coupe du monde, ou plutôt à la phase finale de la Coupe du monde. La Coupe du monde comprend en effet deux grandes étapes : la phase de qualification et la phase finale, celle que le monde entier attend.

La phase de qualification, qui a débuté en 2012, avait donc pour but de déterminer 31 pays pouvant participer au tournoi final. En tant que pays organisateur, le Brésil était automatiquement qualifié. A noter que la nation tenante du titre n’était pas qualifiée d’office. L’Espagne a ainsi dû passer elle aussi par la phase de qualification.

Pour des raisons de distance et d’équilibre géographique, les qualifications se sont déroulées à l’échelle continentale. Une nation européenne ne pouvait donc pas affronter une équipe africaine ou asiatique par exemple. Au final, cinq continents vont être représentés : l’Europe avec 13 équipes, l’Amérique du Sud qui en compte 6, l’Amérique du Nord qui en a 4 et 4 également pour l’Asie (l’Australie était rattachée à la zone Asie pour les qualifications). Au total, 207 équipes nationales ont pu prétendre à une participation au Mondial 2014 brésilien.

Comment se déroule le Mondial 2014 ?

La Coupe du monde débute par une phase de poules. Les 32 équipes sont réparties dans huit poules de quatre nations. Chaque équipe est ainsi assurée de jouer au moins trois matches puisqu’elle devra affronter une fois chaque formation de sa poule. A noter qu’en cas de match nul à l’issu des 90 minutes réglementaires il n’y a ni prolongations ni tirs aux buts.

Les huit groupes de la Coupe du monde :

Groupe A : Brésil – Croatie – Mexique – Cameroun

Groupe B : Espagne – Pays-Bas – Chili – Australie

Groupe C : Colombie – Grèce – Côte d’Ivoire – Japon

Groupe D : Uruguay – Costa Rica – Angleterre – Italie

Groupe E : Suisse – Equateur – France – Honduras

Groupe F : Argentine – Bosnie – Iran – Nigéria

Groupe G : Allemagne – Portugal – Ghana – Etats-Unis

Groupe H : Belgique – Algérie – Russie – Corée du Sud

Une fois que toutes les équipes de chaque poule se sont rencontrées, seules les deux meilleures sont retenues pour jouer les huitièmes de finale (donc 16 équipes). La phase des matches à élimination directe peut alors débuter. Les vainqueurs des huitièmes de finale accèdent aux quarts de finale, puis aux demi-finales et enfin à la finale. En cas de match nul à la fin de ces rencontres, les équipes se départagent lors des prolongations (deux périodes de 15 minutes à l’issu des 90 minutes du match), et si ce n’est pas suffisant, la cruelle séance des tirs aux buts intervient.

Comment sont créés les groupes en phase de poules ?

Les huit groupes de la phase de poules sont déterminés par tirage au sort, mais leur composition ne tient pas uniquement du hasard. Chaque groupe doit comporter une tête de série. Les têtes de série sont les sept meilleures équipes du monde (d’après le classement établi par la FIFA au moment du tirage au sort) plus le Brésil, qui aura l’avantage de jouer à domicile. Les trois autres équipes des groupes doivent quant à elles être issues de trois continents différents, ou deux continents car deux équipes européennes au maximum peuvent se retrouver dans le même groupe.

Ce système est censé créer huit groupes d’un niveau à peu près équivalent et garantir la diversité géographique. Il permet aussi aux favoris de ne pas se rencontrer trop vite dans la compétition.

Qui sont les favoris de la Coupe du monde ?

Quatre équipes sont régulièrement citées par les spécialistes comme étant les favoris pour le titre suprême : L’Espagne, l’Allemagne, l’Argentine et le Brésil.

Tenante du titre et toujours dotée d’un collectif exceptionnel, l’Espagne sera cette année encore un adversaire redoutable.

Toujours bien placée en Coupe du monde, l’Allemagne impressionne mais n’a pas remporté le trophée tant convoité depuis 1990. Battue en finale par le Brésil en 2002, il y aura de la revanche dans l’air !

L’Argentine pourrait quant à elle s’imposer chez l’ennemi brésilien. De quoi motiver encore plus la star Lionel Messi et ses coéquipiers. Mais à domicile, la Seleçao, emmenée par le jeune Neymar, s’annonce redoutable.

Les Pays-Bas (finalistes en 2010), l’Italie et l’Uruguay apparaissent comme des outsiders potentiels. On pourrait également ajouter l’équipe de France à cette liste. Malgré la blessure de Franck Ribéry, les Bleus sont actuellement sur une très bonne dynamique et ont hérité d’un des groupes les plus abordables lors de la phase de poules (Suisse, Honduras et Equateur).

Comment regarder les matches à la télévision ?

Pour suivre les matches à la télévision, vous n’aurez pas l’embarras du choix. TF1 diffusera toutes les rencontres de l’équipe de France, certains matches de poules, cinq huitièmes de finale, trois quarts de finale, les demi-finales, le match pour la troisième place et la finale. La Chaîne payante beIN Sports retransmettra quant à elle l’intégralité du tournoi.

Côté horaires, la majorité des matches se jouera à 18h, 21h, 22h et quelques-uns à minuit.

Adrien Guiset