Couple : dormir séparément est meilleur pour le sommeil

Fini le fantasme d’une nuit paisible blottie dans les bras de son compagnon. Un expert du sommeil interrogé par le quotidien espagnol El País est catégorique : dormir séparément est meilleur pour le sommeil.

0
3521
Ronflements, mouvements, réveils, les désagréments du sommeil à deux sont nombreux. ©ThinkStock

Prise de poids, troubles cardiaques ou cognitifs, les effets néfastes du manque de sommeil sont nombreux. Et si la solution était de dormir séparément ? Interrogé par El País mardi 25 juin, un spécialiste du sommeil britannique affirme que la majorité des couples disent mieux dormir seuls. La moitié d’entre eux a plus de risque de souffrir d’interruptions du sommeil que ceux qui choisissent de « divorcer » pendant la nuit.

Couple : le combat pour la couette

Une ancienne étude évoquait le chiffre saisissant de 167 disputes par an dans la chambre pour un couple, principalement à cause du vol d’oreiller et de draps. Pour l’ancien président de la Société britannique du sommeil, Neil Stanley, « partager son lit avec quelqu’un qui fait du bruit et avec qui tu dois lutter pour conserver ton morceau de couette n’a pas de sens ».

L’expert rappelle que cette habitude est historiquement très récente. Cela remonte à la révolution industrielle et au manque d’espace des familles dans leur habitation en zone urbaine. Dans la Rome antique, le lit était fait pour le sexe, pas pour dormir.

Pour Neil Stanley, « le sommeil est la chose la plus égoïste que tu puisses faire. Si tu es heureux en partageant ton lit, tant mieux, dans le cas contraire, tu ne devrais pas te gêner pour dormir dans un lit séparé ». Bien dormir est crucial pour la santé mentale, émotionnelle et physique.

Lits séparés : bon pour le sommeil, mais pour le couple ?

Selon une étude de la Fondation nationale pour le sommeil, 25 % des couples américains dorment dans des lits séparés. En Grande-Bretagne, c’est le cas pour un couple sur 10.

Le journaliste du Guardian Tim Lott ne semble pas convaincu : « Le lit marital n’est pas seulement un endroit pour dormir. Il représente la proximité, le partage, la définition même du mariage. Sans un lit à partager en fin de journée, êtes-vous autre chose que deux personnes vivant sous le même toit ? ».

Des solutions de compromis peuvent être trouvées, comme dormir séparément du lundi au vendredi pour mieux se retrouver le week-end ou avoir deux lits dans la même chambre.

> Lire aussi : Bien dormir : un rêve impossible ?

Charlotte Loisy