Crise cardiaque : les hommes devraient éviter de sauter le petit déjeuner

Selon une récente étude américaine, les hommes ayant l’habitude de sauter le petit déjeuner auraient davantage de risque de mourir d’une crise cardiaque ou d’une insuffisance coronarienne.

0
6883
Le petit déjeuner fait partie des repas essentiels de la journée. Si vous n'avez pas faim : un verre d'eau et c'est parti ! - crédit : Digital Vision ©ThinkStock

Les spécialistes l’attestent : sauter le petit déjeuner favorise la prise de poids. Malgré les recommandations des professionnels de la santé, les Français seraient de plus en plus nombreux à bouder le repas du matin. Une étude publiée le 22 juillet sur le site de la revue Circulation de l’American Heart Association pourrait inverser la tendance. Selon des chercheurs de la Harvard School of Public Health (États-Unis), les hommes ayant l’habitude de zapper le petit déjeuner auraient 27 % de risques en plus de subir une crise cardiaque ou de mourir d’une maladie du cœur.

Note – L’impact du petit déjeuner sur la santé des femmes n’est pas abordé dans ces travaux.

Sauter le petit déjeuner « peut à terme amener à une crise cardiaque »

L’équipe de chercheurs s’est basée sur les réponses de 27 000 hommes, âgés de 45 à 82 ans, ayant accepté de participer à un sondage sur leur alimentation et son impact sur la santé, entre 1992 et 2008. Bilan : les hommes qui sautent souvent la collation du matin ont 27 % de risque en plus de mourir d’une crise cardiaque ou d’une insuffisance coronarienne (manque d’oxygénation du cœur) que ceux qui prennent régulièrement un repas le matin.

« Sauter le petit déjeuner peut conduire à certains risques, comme l’obésité, l’hypertension, un fort taux de cholestérol et de diabète, ce qui peut à terme amener à une crise cardiaque », explique Leah Cahill, l’auteur principal de l’étude.

> Lire aussi : Le régime nordique serait bon pour le cœur

Les adeptes du « saute-petit dej’ » ayant participé au sondage présentaient souvent le même profil. Ils étaient plutôt jeunes, fumeurs, célibataires, exerçaient un emploi à temps plein, buvaient plus d’alcool et pratiquaient moins de sport que les autres.

Les nutritionnistes recommandent trois repas par jour

Les chercheurs ont également remarqué que les hommes prenant tous les matins une collation auraient tendance à se nourrir une fois de plus que les autres. Les personnes qui sautent le petit déjeuner ne rattraperaient donc pas leur « retard » dans la journée. Pour information, les nutritionnistes conseillent de prendre trois repas par jour : le petit-déjeuner, le déjeuner, le dîner, et, éventuellement, une collation deux heures avant le repas du midi et du soir.

L’Institut national de prévention et d’éducation pour la santé (Inpes) rappelle sur mangerbouger.fr l’importance du petit déjeuner, un repas qui intervient après sept à huit heures de jeûne. Si vous n’avez pas faim au réveil, c’est parce que votre organisme est encore endormi. Un petit verre d’eau et bon appétit !

> Lire aussi : C’est quoi un petit déjeuner équilibré ?

Damien Rigat