De l’eau, sur la Lune… sous terre !

Des astronomes ont trouvé de l'eau magmatique sur la Lune. Une donnée qui laisserait penser que de l'eau liquide s'écoule sous la surface de cet astre.

0
6711
Il y aurait de l'eau sur la Lune ©ThinkStock

Après la découverte d’eau propice à la vie sur Mars, la Nasa vient de signer une nouvelle avancée. Les scientifiques auraient détecté, à distance, de l’eau magmatique à la surface de la Lune. De quoi laisser penser que de l’eau, sous forme liquide, est enfouie dans notre satellite naturel.

Cette découverte, faite grâce à l’instrument américain de cartographie minérale lunaire, l’US Moon Mineralogy Mapper, confirme de récentes hypothèses, formulées à la suite d’analyses d’échantillons de roche ramenées lors du programme Apollo. « Comme aujourd’hui, nous avons décelé cette eau qui est probablement issue de l’intérieur de la Lune, on peut commencer à comparer avec les autres caractéristiques de la surface lunaire », estime Rachel Klima, principale auteure de l’étude. « Cette eau magmatique nous donne aussi des indices sur les processus volcaniques lunaires et sur la composition interne de cet astre », a-t-elle ajouté. « Ce qui nous aide à aborder certaines questions sur la façon dont la Lune s’est formée et comment les processus magmatiques ont évolué quand elle s’est refroidie. »

Ces instruments de détection à distance sont une grande révolution pour les astronomes, qui peuvent davantage observer « la face cachée de la Lune » et tous les autres secteurs assez éloignés de l’endroit où les navettes Apollo se sont posées.

Cette étude va totalement à l’encontre des croyances des chercheurs qui, pendant longtemps, ont pensé que les roches prélevées sur la Lune étaient complètement sèches. Les astronomes croyaient en effet que l’eau retrouvée dans les échantillons prélevés par Apollo provenait d’une contamination de source terrestre.

Mathilde Bourge