Déceler une maladie grâce à l’haleine

Un analyseur permettrait de déceler une maladie grâce à l'haleine d'un patient. Cette machine, développée par Toshiba, n'est pour le moment qu'un prototype.

0
2501
Une haleine chargée en acétone peut indiquer la présence d'une maladie telle que le diabète ©ThinkStock

L’haleine n’est pas seulement l’indicateur d’une bonne hygiène buccale. Le groupe japonais Toshiba a présenté mardi un analyseur qui permettrait de déceler une maladie grâce à ces gaz.

Comme le rappelle l’AFP, beaucoup de Japonais possèdent déjà un petit vérificateur électronique d’haleine, affichant un visage plus ou moins souriant selon l’odeur des effluves émis. Le produit, encore à l’état de prototype, proposé par Toshiba ne pourra pas se glisser dans un sac à main puisqu’il fait la taille d’un gros four à micro-ondes et s’adresse aux professionnels de la santé.

Détecter le diabète ou les problèmes d’estomac

Grâce à un dispositif électronique d’analyse spectrale par faisceau laser infrarouge, l’appareil peut quantifier la présence d’acétaldéhyde, de méthane et d’acétone, éléments signalant la présence de certaines pathologies comme le diabète, les problèmes d’estomac etc. Les experts Toshiba espèrent améliorer leur machine afin qu’elle puisse détecter d’autres gaz.

Toshiba considère le secteur des équipements médicaux comme un pilier de ses activités, visant dans ce domaine un chiffre d’affaires de 4,3 milliards d’euros en 2015-2016. Possédant son propre hôpital au coeur de Tokyo, ce conglomérat est déjà un fabricant de systèmes d’imagerie à résonance magnétique (IRM), d’appareils de mammographie et autres équipements pour l’établissement de diagnostics. Toshiba avait en outre fait part récemment de son intention d’investir plusieurs milliards d’euros d’ici à mars 2018 pour acquérir des sociétés dans le domaine des technologies pour la santé.

Sur le même thème : 

Lire aussi : Cancer : une détection possible grâce à l’haleine ?

Mathilde Bourge