Déclaration de revenus : les impôts lancent leur appli mobile

Pour procéder à leur déclaration de revenus 2011, les contribuables français auront le choix entre le papier, internet ou… leur smartphone. Zoom sur la toute nouvelle appli impots.gouv, pour iPhone et Androïd.

0
3579
Déclaration de revenus : les impôts lancent leur appli mobile ©ThinkStock

Les contribuables français peuvent dès aujourd’hui, jeudi 26 avril, procéder à la déclaration de leurs revenus 2011. La nouveauté cette année : ces démarches pourront se faire via un smartphone ! La Direction générale des finances publiques (DGFip) se met à la page en lançant une application pour iPhone et Androïd baptisée impots.gouv. Toutefois, ce service ne s’adresse qu’aux personnes n’ayant aucune modification à apporter à leur déclaration (environ 3,5 millions de contribuables en 2011). Il suffira simplement de vérifier les informations pré-remplies et de les valider !

L’appli permettra aussi de payer le deuxième acompte de ses impôts, à partir du mois de mai, en bénéficiant de la même sécurité de paiement que sur internet, indique Bercy. Cette application est déjà téléchargeable sur l’App store pour les utilisateurs d’iPhone et sur Google Play pour les usagers de smartphones Androïd.

Toujours plus de déclarations sur internet

Pour ceux et celles qui ne possèdent pas encore de smartphone, mais qui n’ont pas envie de s’enquiquiner avec de la paperasse, reste la solution de la télé-déclaration sur internet. Celle-ci se fait sur le site impots.gouv.fr à l’aide d’identifiants, ou sur la plateforme Mon.service-public.fr pour les novices. Cette formule séduit chaque année de plus en plus de Français. La DGFip indique qu’en 2011, plus d’un tiers des déclarations de revenus (12 millions sur 36 millions de foyers fiscaux) ont été effectuées sur internet, soit 15 % de plus qu’en 2010. Ces trois dernières années, la télé-déclaration a progressé de 64 %.

Les délais rallongés pour la télé-déclaration

La déclaration des revenus sur internet présente plusieurs avantages. Si les informations sont pré-remplies, le contribuable peut tout de même les modifier en ligne. La validation se fait ensuite en quelques clics. Aussi, les télé-déclarants disposent de délais supplémentaires par rapport ceux qui utilisent la bonne vieille méthode papier. Cette année, la date limite pour renvoyer sa déclaration par voie postale est fixée au 31 mai à minuit. Les internautes ont jusqu’au 7 juin minuit (pour les départements compris entre 01 et 19), au 14 juin minuit (pour les départements compris entre 20 et 49) ou au 21 juin minuit (pour le reste des départements).

Julie Toury