Découverte d’une nouvelle espèce de dinosaure

Des paléontologues ont découvert une nouvelle espèce de titanosaure, le Rukwatitan bisepultus. Ce dinosaure parcourait le continent africain il y a 100 millions d'années.

0
2311
Des paléontologues ont découvert une nouvelle espèce de titanosaure en Afrique, le Rukwatitan bisepultus. ©ShutterStock

Décidément, ces dernières semaines ont été propices aux découvertes des paléontologues. Après le Dreadnoughtus, une équipe de scientifiques de l’Université de l’Ohio annonce avoir mis la main sur une nouvelle espèce de « titanosaure », baptisée Rukwatitan bisepultus.

Selon les chercheurs, qui ont découvert l’animal en Afrique, dans le sud de la Tanzanie, l’énorme herbivore aurait pesé autant que plusieurs éléphants et faisait probablement 10 mètres de long. D’après leurs études, les membres antérieurs du dinosaure faisaient à eux-seuls près de deux mètres. Pour arriver à de telles conclusions, les paléontologues ont analysé pendant plusieurs mois les ossements déterrés, soit des vertèbres, des côtes, des membres et les os du bassin.

Quatrième découvert en Afrique

« Cette découverte de titanosaures est rare pour l’Afrique (4 contre 30 en Amérique Latine), et elle aidera à résoudre les questions relatives à la répartition et aux caractéristiques régionales de ce qui allait devenir l’un des plus gros animaux terrestres connus », a déclaré Paul Filmer, directeur de programme de la division des sciences de la terre de la National Science Foundation. « Les Titanosaures constituent la grande majorité des sauropodes connus du Crétacé, et ont été trouvés sur tous les continents ; mais jusqu’ici l’Afrique n’a donné que quatre membres officiellement reconnus ».

« Une grande partie de ce que nous savons concernant l’histoire de l’évolution des Titanosaures résulte de nombreuses découvertes en Amérique du Sud, un continent qui a subi une séparation stable de l’Afrique au cours de la première moitié de la période du Crétacé », a précisé Eric Gorscak auteur principal et étudiant en doctorat à l’Université de l’Ohio. « Avec la découverte de Rukwatitan … nous commençons à combler une lacune importante d’une grande partie du monde ». Selon les chercheurs, le Rukwatitan parcourait probablement la région il y a 100 millions d’années, au milieu du Crétacé.

> Lire aussi :

Dreadnoughtus : le plus grand dinosaure jamais découvert

Mathilde Bourge