Découverte d’une nouvelle planète naine

Une équipe d'astronomes vient de repérer une nouvelle planète naine, orbitant à des milliards de kilomètres du Soleil. Il s'agit du second objet céleste majeur observé dans cette zone située aux confins de notre Système solaire.

0
5517
Biden se situerait, au plus près, à 12 milliards de kilomètres du Soleil. - crédit photo : Rastan ©ThinkStock

Elle mesure 450 kilomètres de diamètre, soit cinq fois moins que Pluton. 2012VP113 est une planète naine, baptisée « Biden » en référence au vice-président américain. Elle a été découverte par une équipe internationale d’astronomes, dont l’étude a été publiée le 26 mars dans la revue scientifique Nature.

Biden est un objet céleste de couleur rose, situé sur une orbite elliptique très étirée. Selon les estimations des chercheurs, elle orbiterait, au plus près, à 80 unités astronomiques (UA) du Soleil. Pour rappel, une UA correspond à la distance entre la Terre et le Soleil, soit environ 150 millions de kilomètres. Cela signifie que Biden serait, au plus près, à 12 milliards de kilomètres de l’étoile de notre Système solaire. À titre de comparaison, la périhélie (point de l’orbite d’un corps céleste) de Pluton est située à environ 30 UA.

Des milliers de corps célestes à découvrir dans notre Système solaire

Il s’agit du second objet majeur, après Sedna (2003), repéré par des astronomes dans cette zone se trouvant à la frange du nuage d’Oort, une région froide formant la frontière du Système solaire. C’est de là, par exemple, que provient la comète Ison, détruite l’an dernier après son passage près du Soleil. Cette découverte ne serait que « la partie émergée de l’iceberg », commente Chadwick Trujillo (Observatoire Gemini d’Hawaï), coauteur de ces travaux. Selon l’astronome, cette région de l’espace pourrait abriter des centaines, voire des milliers de corps similaires à Biden, dont certains seraient aussi importants que Mars, voire la Terre. Le problème, c’est qu’ils se trouvent à des milliards de kilomètres de notre planète. Difficile dans ces conditions de les observer.

Sur le même thème :

Lire aussi : La planète Mercure rétrécit !

Lire aussi : Le vocabulaire astronomique pour les nuls

Cécile David