Des collants poilus contre les pervers : une blague ?

Une femme avec des collants poilus. C’est la photo buzz du moment. Le produit aurait été conçu en Chine pour éloigner les pervers. Et si l’information, largement reprise par les médias occidentaux, n’était en fait qu’une plaisanterie ?

0
2611
Les collants poilus anti-pervers existent-ils vraiment ? - Crédit photo : Weibo ©DR

Une paire de jambes fait le buzz sur la toile depuis quelques jours. Et, surprise, il n’est pas question cette fois-ci de Nabila ou de Zahia mais… de poils. Diffusée sur le site Chinasmack.com, une photo présentant des collants poilus conçus pour éloigner les pervers amusent et intriguent les internautes. Fake ou pas fake ?

Collants poilus : l’information reste floue

La photo « yéti » aurait été dénichée sur le réseau social Weibo, précise Chinasmack, accompagnée d’une note signée @HappyZhangJiang : « Super sexy, ces collants d’été poilus anti-pervers. Essentiels pour toutes les filles qui aiment faire la fête. »

> Lire aussi : Et si les poils étaient nos alliés ?

L’information a été relayée par le Huffington Post américain, puis reprise en masse sur internet, notamment sur Twitter. En France, Grazia, Atlantico, 7sur7, Madmoizelle ou encore TF1 font partie des nombreux médias à l’avoir évoquée.

De son côté, le journal 20Minutes remarque que la source est impossible à identifier. Il s’interroge sur l’authenticité de cette histoire : « Et si ces jambes étaient tout simplement des jambes d’hommes et que cette information sur les collants était un vulgaire fake ? » Le doute est (fortement) permis. Et vous, qu’en pensez-vous ?

VIDÉO – Le poil, une arme redoutable contre les chacals :


© DR – Java

> Lire aussi : Fake – Un aigle royal essaie d’attraper un enfant

Cécile David